Un polluant éternel présent dans les fleuves et rivières français dont La seine

Par Nassim Terki Publié le 30/05/2024 à 08:07
Polluant éternel Dans Les Fleuves Français
Polluant éternel Dans Les Fleuves Français

Une enquête récente met en lumière des préoccupations croissantes concernant la pollution des eaux en Europe, notamment la présence de polluants éternels. Et la France ne semble pas épargnée par le fléau.

Des eaux européennes empoisonnées par une menace invisible, une étude du réseau PAN Europe révèle une pollution généralisée par le TFA, un produit chimique persistant et potentiellement toxique.

Pollution endémique, l'alarmante dissémination du TFA dans les eaux européennes

Une étude approfondie menée par le réseau européen d'action contre les pesticides (PAN Europe) alerte sur une pollution généralisée des eaux de surface et souterraines en Europe par le TFA, un composé chimique persistant provenant de la dégradation des pesticides. Les analyses réalisées en Allemagne par le Centre technologique de l'eau de Karlsruhe révèlent des concentrations moyennes de TFA atteignant 1180 nanogrammes par litre dans 23 échantillons d'eau de surface et 6 échantillons d'eaux souterraines, soit 70 fois supérieures à celles des autres PFAS examinés.

La situation est particulièrement préoccupante en France, avec la Seine classée en deuxième position des fleuves les plus contaminés par le TFA en Europe. D'autres zones touchées incluent l'Aisne à Choisy-au-Bac, l'Oise à Clairoix et la Somme à Glisy, classées respectivement quatrième, cinquième et septième sur les 23 prélèvements d'eau de surface réalisés. L'Allemagne et la Belgique ne sont pas en reste, avec une contamination importante de l'Elbe et de la Mehaigne.

Ce qui est frappant dans ces résultats, c'est que la pollution ne se limite pas aux zones industrielles traditionnellement associées à une forte concentration de PFAS. En effet, la contamination est généralisée, avec des concentrations élevées observées dans les zones agricoles.

Les répercussions potentiellement néfastes du TFA sur la santé et l'environnement

Le réseau PAN Europe lance un appel à une action immédiate alors que le Trifluoroacétate (TFA), un pesticide non réglementé et classé comme « non pertinent » par les autorités européennes, sous le seuil des (100 ng/litre), soulève de sérieuses préoccupations. Sa persistance dans l'environnement et son profil toxique inconnu suscitent de grandes inquiétudes. L'étude a même révélé des malformations oculaires chez des lapins exposés au TFA, bien que ses effets sur l'homme demeurent encore incertains.

L'Office fédéral allemand des produits chimiques a informé l'agence européenne des produits chimiques de son intention de proposer une classification du TFA en tant que « toxique pour la reproduction », accentuant l'urgence d'agir. PAN Europe exhorte ainsi à « une interdiction rapide des pesticides contenant du TFA et à l'établissement d'une surveillance systématique de ce composé dans les eaux européennes ».

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.