Alerte sur la qualité de l'eau Nestlé : Ce qu'il faut savoir

Par Nassim Terki Publié le 04/04/2024 à 12:36
Drapeau Nestle

L'Agence nationale de la sécurité sanitaire alerte sur le non-respect de la réglementation par les eaux minérales Hépar, Vittel, Contrex et Perrier, appartenant au groupe Nestlé.
Une enquête préliminaire pour tromperie contre Nestlé Waters.

Votre eau minérale préférée pourrait bien ne pas être aussi saine que vous le pensez, selon une nouvelle alerte de l'Anses sur les eaux Nestlé.

Nestlé, le géant de l'agroalimentaire, est sous le feu des projecteurs. En effet, l'Agence nationale de la sécurité sanitaire (Anses) a révélé dans un rapport inquiétant des non-conformités dans le traitement des eaux minérales Hépar, Vittel, Contrex et Perrier, appartenant au groupe. Une enquête préliminaire a même été ouverte pour tromperie.

Des irrégularités inquiétantes dans la production des marques Hépar, Vittel, Contrex et Perrier

Un rapport de l'Agence nationale de la sécurité sanitaire (Anses) révélé aujourd'hui par France Info et Le Monde met en lumière des irrégularités dans la production d'eaux minérales appartenant au groupe Nestlé, telles que Hépar, Vittel, Contrex et Perrier. Selon les experts de l'Anses, la qualité sanitaire de ces produits ne serait pas garantie, en raison de contaminations microbiologiques récurrentes et de la présence de contaminants chimiques à des niveaux parfois supérieurs aux normes réglementaires.

Le laboratoire d'hydrologie de Nancy, mandaté par le gouvernement, a relevé des non-conformités dans le traitement des eaux par Nestlé, notamment en ce qui concerne les bactéries coliformes, Escherichia coli et entérocoques. Ces contaminations ne devraient pas être présentes avant l'embouteillage, selon la réglementation sur les eaux minérales naturelles. De plus, la présence de PFAS, des "polluants éternels", a également été signalée à des niveaux dépassant parfois les seuils autorisés. Révèle le rapport remis en octobre au ministère de la Santé.

Suite à ces révélations, une enquête préliminaire pour tromperie a été ouverte par le parquet d'Épinal à l'encontre de Nestlé Waters en janvier, après un signalement de l'Agence régionale de santé. L'Anses recommande aux autorités la mise en place d'un plan de surveillance renforcé des usines de Nestlé.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

Aucun commentaire à «Alerte sur la qualité de l'eau Nestlé : Ce qu'il faut savoir»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis