Environnement

Un nouvel espoir pour sauver la grande barrière de corail en Australie ?

La grande barrière de corail en Australie est menacée et les écosystèmes sont très endommagés. Mais tout n’est pas perdu ! En effet, des scientifiques ingénieux semblent avoir trouvé une incroyable solution. On vous dit tout !

Ce sont les chercheurs de l’Université australienne Southern Cross qui sont à l’origine de cette incroyable idée. Ils ont décidé, à la fin de l’année 2016, de collecter des ovules et des spermes de coraux à Heron Island, au large de la côte orientale.

Importer des larves !

Puis, ils ont produits énormément de larves. Ils les ont ensuite transplantées dans des zones endommagées de la grande barrière de corail, cette dernière étant menacée par le réchauffement climatique. Or, les résultats sont à la hauteur des espérances. En effet, les scientifiques ont pu constater, huit mois plus tard, que le corail avait survécu, et même grandi !

Le directeur des recherches est enthousiaste. Il affirme que ce n’est pas seulement une bonne nouvelle pour la barrière de corail australienne. En effet, les retombées pourraient être internationales. On a maintenant un espoir de restaurer les écosystèmes endommagés dans le monde entier !

Elle montre qu’on peut restaurer et réparer des populations coralliennes endommagées, dans des endroits où la production naturelle de larves a été compromise.

Une technique nouvelle et inédite

C’est une technique nouvelle, et très différente de celle qui est actuellement utilisée. Il s’agit du jardinage corallien, consistant à casser des branches de corail sain pour les réimplanter sur des récifs abîmés. Mais elles ne repoussent pas souvent, les résultats sont souvent décevants.

Mais cette nouvelle technique est prometteuse. Elle avait d’ores et déjà été testée aux Philippines, dont les fonds marins ont été détruits à cause de la pêche à la dynamite. Cette fois, c’est la grande barrière de corail australienne qui est zone d’essai, et les fortes densités de larves permettent l’obtention de très nombreux coraux.

Tous les espoirs sont permis

C’est une bonne nouvelle pour la grande barrière de corail en Australie qui est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1981. Elle s’étend sur environ 345.000 km2 le long de la côte australienne et constitue le plus vaste ensemble corallien du monde. En effet, elle possède plus de 3.000 systèmes récifaux et des centaines d’îles tropicales. Malheureusement, elle est menacée par le réchauffement climatique et par les activités humaines. Espérons que cette découverte scientifique permettra de la sauver !

Publié le mardi 28 novembre 2017 à 14:36, modifications mardi 28 novembre 2017 à 11:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !