Environnement

Découverte d’une gigantesque zone morte dans le Golfe d’Oman

Dans cette zone plus grande que l’Ecosse, il ne reste plus aucune vie marine dans le golfe d’Oman.

Un désastre environnemental

Les chercheurs n’avaient pas réalisé l’ampleur de la crise jusque-là faute d’échantillons. Mais, c’est une zone gigantesque de l’océan qui est désormais morte dans le golfe d’Oman. Selon les chercheurs, c’est un véritable désastre. Le niveau d’oxygène serait tellement faible qu’il n’y aurait pas de vie marine dans la zone. Cela provoque l’asphyxie de la faune et la flore.

Jusqu’à maintenant, personne ne savait à quel point la situation était mauvaise parce que la piraterie et les conflits dans la zone empêchaient de recueillir des données. Nos recherches montrent que la situation est pire que ce qu’on craignait, et que la zone morte est grande et continue à s’étendre. L’océan suffoque

détaille Bastien Queste, auteur d’une étude sur le sujet publiée par la revue Geophysical Research Letters. Avec ses collègues, ils sont parvenus à ses résultats grâce à une analyse menée pendant huit mois. Ils l’ont réalisée avec des robots sous-marins. Ceux-ci étaient capables d’aller jusqu’à 1 kilomètre de profondeur et couvrir des milliers de kilomètres. L’idéal pour couvrir une zone aussi large. Le phénomène des zones mortes peut se produire naturellement dans l’océan mais il est accentué par le réchauffement climatique et la pollution de l’eau par les engrais et les eaux usées.

Publié le mardi 1 mai 2018 à 13:46, modifications mardi 1 mai 2018 à 11:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !