Environnement

Thaïlande : Le retour miraculeux des lotus sacrés

Lotus sacrés

Disparus depuis près de 10 ans d’un parc national thaïlandais à cause de la pollution et de la sécheresse, les lotus sacrés sont de retour.

Des graines vieillent de 1 300 ans

Disparus du parc national de Khao San Roi Yot, en Thaïlande, depuis plusieurs années, à cause de la sécheresse et de la pollution, les lotus sacrés viennent de faire leur réapparition. En effet, contre toute attente, ces plantes utilisées comme offrandes par les bouddhistes ont fleuri en 2017.

Le lotus sacré est une plante aquatique qui vit dans les eaux peu profondes et les bords marécageux des pièces d’eau. C’est une plante qui aime la chaleur. Cependant, elle peut résister aux gelées, jusqu’à -15°C, à condition d’être immergée sous un mètre d’eau.

Vénéré comme symbole de pureté spirituelle et de longévité, ses graines peuvent rester viables pour un millier d’années. En effet, une équipe de chercheurs de UCLA a réussi à faire germer une graine datant d’environ 1 300 ans provenant du lit asséché d’un ancien lac chinois.

Des propriétés antidiabétiques et anti-obésités

Le lotus des Indes, appelé également le lotus sacré ou lotus d’Orient, est empreint d’un puissant symbolisme spirituel et religieux lié au bouddhisme. Il ne doit pas être confondu avec le nénuphar dont les fleurs sont, elles, à la surface de l’eau.

Le lotus sacré est une plante importante en médecine traditionnelle chinoise. Toutes les parties de la plante sont utilisées. L’extrait du rhizome possède des propriétés antidiabétiques et anti-obésités.

Si ailleurs il est permis de les cueillir, celles qui poussent au parc national de Sam Roi Yot sont protégées. D’ailleurs, on ne peut les observer que depuis des plate-formes en bois construites en étoile au-dessus du lac.

Publié le samedi 20 mai 2017 à 11:37, modifications samedi 20 mai 2017 à 9:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !