Environnement

Promenades à dos d’éléphants en Thaïlande : La réalité n’est pas celle que vous voyez…

L’une des journalistes de Minutes News est partie en Thaïlande et a été confrontée au terrible sort réservé aux éléphants de tourisme. Ces derniers souffrent et leur regard en dit long sur leur vie teintée de douleur et de tristesse.

L’envers du décor est loin d’être aussi joli que ce que vous verrez si vous allez en Thaïlande faire une promenade à dos d’éléphants. Vous aurez peut-être l’impression que les animaux sont bien traités, que les dompteurs sont gentils avec eux… mais regardez de plus près. Vous voyez ce qu’ils tiennent dans leur main ? Un petit outil pointu, qu’ils ne lâchent jamais. Eh bien, si vous observez la scène avec attention, vous verrez que très régulièrement, le dompteur montre cet objet à l’éléphant.

Une vie de souffrance

Cet objet est un instrument de torture. L’éléphant en a peur, il le craint. Depuis son plus jeune âge, alors qu’il a été retiré de force à sa mère, il est frappé avec. Souvent entre les deux yeux, là où c’est le plus douloureux. Ce rituel dure des semaines. Des semaines abominables, de souffrances interminables. L’éléphant souffre, il a faim, il a sommeil, il a soif, il est battu… jusqu’à ce qu’il soit psychologiquement détruit. Il a tellement peur de l’homme qu’il s’y soumet, jusqu’à la fin de la vie.

Et son enfer se poursuit. L’éléphant est enfermé dans un minuscule box. Et lorsqu’il a la « chance » d’en sortir, c’est pour promener les touristes. Toute la journée, sous une chaleur écrasante. Il promène, promène, promène… les visiteurs qui sont ébahis par la gentillesse d’un animal qui n’est finalement plus que l’ombre de lui-même.

C’est la réalité. C’est ce que vous ne voyez pas lorsque vous faites une promenade à dos d’éléphants en Thaïlande. Alors pensez aux animaux, à leur bien-être, à leur vie, à leurs droits… et ne participez pas à cet enfer.

Publié le vendredi 16 mars 2018 à 17:07, modifications vendredi 16 mars 2018 à 14:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire

En direct