Environnement

Pour sauver la planète, des milliers de jeunes se mobilisent partout dans le monde

Sauver la planète devient de plus en plus urgent. Les jeunes du monde entier ont décidé de ne rien lâcher et de manifester ce vendredi 15 mars dans une cinquantaine de pays à travers le monde.

Il est temps que les politiques se bougent et prennent les bonnes décisions pour sauver la planète. Une mobilisation mondiale est organisée aujourd’hui et ce mouvement a été inspiré par la jeune militante activiste Greta Thunberg, 16 ans.

Sauvons la Planète

C’est cette jeune activiste de 16 ans, Greta Thunberg qui a initié ce mouvement mondial avec « sa grève de l’école pour le climat ». Cette journée de grève pour la planète montre la détermination d’une jeunesse inquiète pour leur avenir.  En France, craignant que les salles de classe soient désertées, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a proposé l’organisation de débats dans les lycées. D’ailleurs aujourd’hui, il a rencontré des collégiens à Martignas-sur-Jalle, ce matin. Il dialoguera avec des lycéens, cet après-midi, à Bordeaux.

Même si l’appel du ministre a été entendu, il y a plus de 200 manifestions qui ont été recensés partout en France. Que ce soit en Suède ou la jeune activiste Greta manifeste, à Londres, au Portugal, en Afrique ou aux Etats-Unis et dans ailleurs dans le monde, la jeunesse d’aujourd’hui a décidé de prendre les choses en mains et de le faire savoir.

Des slogans tels que « Si vous n’agissez pas comme des adultes, nous le ferons » ou bien encore « Vous êtes en train de détruire notre avenir » font le tour du monde.

La banque Société générale a été prise pour cible ce matin à la Défense. Des manifestants du collectif Youth for Climate ont pénétré dans la tour de la banque et y ont déployé une banderole où on pouvait lire « Les banques salissent notre avenir, bloquons-les ». D’ailleurs, la Société Générale a tenu à rappeler  dans un tweet, son engagement dans la lutte du réchauffement climatique .

Les marches pour le climat se poursuivront samedi 16 mars, à Paris et en régions, à l’appel des initiateurs de la pétition « L’Affaire du siècle ».

Publié le vendredi 15 mars 2019 à 13:29, modifications vendredi 15 mars 2019 à 13:29

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct