Environnement

Les plus grandes villes pourraient gagner 8°C d’ici la fin du siècle

Le réchauffement climatique aurait de graves conséquences dans les grandes agglomérations...

Le réchauffement climatique est une triste réalité, qui aura des conséquences importantes sur la Terre d’ici quelques années. Les grandes villes notamment seront particulièrement touchées par une hausse des températures, certains estimant que d’ici 2100, elles pourraient gagner jusqu’à 8°C…

L’Institut d’études environnementales, basé aux Pays-Bas, tire la sonnette d’alarme. En effet, ils ont une vision alarmiste de l’avenir des 5% de villes les plus peuplées du monde. Ces dernières, particulièrement touchées par la pollution et notamment par les émissions de gaz à effet de serre, pourraient voir leurs températures augmenter de manière conséquente d’ici la fin du siècle.

Un constat alarmant

Les spécialistes en charge de cette étude parue dans Nature Climate Change parlent des « îlots de chaleur urbains » qui seraient générés en partie par la disparition de toute verdure au profit du béton et du goudron.

Les grandes villes concernées seront donc bien plus chaudes, et seront les terrains de fortes canicules. Ce qui entraînera une dépense d’énergie énorme pour refroidir les bâtiments. Sans parler de l’inconfort pour ceux qui y vivent, de la médiocre qualité de l’eau, de l’air extrêmement pollué…

C’est donc un avenir peu glorieux qui s’annonce pour les plus grandes agglomérations du monde… De quoi être plutôt inquiets…

Publié le mardi 30 mai 2017 à 12:05, modifications mardi 30 mai 2017 à 12:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !