Environnement

Pau va accueillir les premiers bus fonctionnant à l’hydrogène en 2019

C’est un projet de grande ampleur qui sera accueilli dans la ville de Pau en 2019 : le premier réseau de huit bus fonctionnant à l’hydrogène va être mis en place, ce qui est une excellente nouvelle pour l’environnement. Une révolution dans le monde des transports de demain !

La ville de Pau a décidé de devenir un modèle en matière écologique, en mettant en place un réseau de huit bus fonctionnant à l’hydrogène et à  l’électricité. Le projet coûte 72 millions d’euros et sera opérationnel à l’automne 2019. Il permettra de réduire de 70% la facture énergétique de la ville concernant les transports en commun.

Une révolution dans le monde des transports en commun

Les bus sont appelés les Fébus. Ces derniers fonctionnent à l’hydrogène et à l’électricité, et sont donc un moyen de transports propre. Ils ont été mis en place par l’entreprise belge Van Hool qui équipe progressivement plusieurs communes en Europe.

Ces bus de 18 mètres peuvent accueillir 120 personnes. Ils ont une autonomie de 240 kilomètres. Les piles à l’hydrogène se rechargent en seulement quinze minutes. Ils vont donc arriver dans la ville de Pau en 2019 pour alimenter une nouvelle ligne de 6 kilomètres, reliant l’hôpital à la gare. La ville de Pau sera ainsi la première ville française à s’équiper de bus fonctionnant à l’hydrogène. Une véritable révolution dans la transition écologique des villes françaises.

Publié le jeudi 22 mars 2018 à 13:52, modifications jeudi 22 mars 2018 à 12:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct