Environnement

La Mairie de Paris souhaite interdire les voitures à essence à partir de 2030

Dans le cadre du plan climat à Paris, la mairie a fait savoir qu’elle avait pour projet d’interdire les voitures à essence à partir de 2030 dans les rues de la capitale.

Depuis plusieurs mois, la Mairie de Paris prend les questions environnementales très au sérieux. Après une journée sans voiture réalisée avec succès, et la piétonnisation des voies sur berge, la Mairie agit une nouvelle fois pour le bien-être des Parisiens. C’est en ce sens qu’elle a annoncé la fin des voitures Diesel en 2030. Mais ce n’est pas tout !

En effet, lors d’un comité de pilotage du plan climat de la Ville qui s’est tenu ce mercredi 11 octobre, la Mairie de Paris a annoncé vouloir interdire les voitures à essence dans la capitale en 2030. L’objectif est de limiter la place de la voiture en ville.

Limiter la place de la voiture à Paris

Christophe Najdovski, maire-adjoint de Paris chargé des transports et de l’espace public, est sorti du silence suite à cette annonce pour expliquer que le temps presse et qu’il est impératif de prendre des mesures phares pour sortir les véhicules thermiques de la ville.

Il faut se souvenir que Paris, tout comme Berlin ou encore Copenhague, a pris l’engagement durant la COP21 d’être neutre en carbone d’ici 2050, et de faire 100% d’énergies renouvelables. Plusieurs actions doivent donc être mises en place d’ici 2030 pour agir intelligemment et surtout efficacement.

Cette mesure est discutée depuis plusieurs mois au sein de la Mairie de Paris. Les responsables savent qu’elle sera difficile à mettre en place, même si 60% des Parisiens ne possèdent pas de voiture.

Une aide à la transition

Pour aider à la transition, la capitale souhaite parier sur la voiture électrique ainsi que sur les transports en commun.

Les Mairies d’arrondissement vont discuter de cette mesure et du plan climat les 5 et 6 novembre prochains. Dans la foulée, le Conseil de Paris programmera le débat en séance vers le 20 novembre. Une question qui risque de créer bien des remous…

Que pensez-vous de cette décision ? Le débat est ouvert !

Publié le jeudi 12 octobre 2017 à 14:44, modifications jeudi 12 octobre 2017 à 11:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

5 Commentaires