Environnement

Les espaces sauvages ne représentent plus que 23 % de la surface de la Terre

Selon une enquête, les espaces sauvages préservés de l’expansion humaine et de l’exploitation des ressources ne représentent plus de 23 % de la Terre. Ils représentaient encore 85 % de la surface de la Planète il y a 100 ans…

C’est un article de la revue Nature qui tire la sonnette d’alarme. En effet, d’après l’enquête menée par les journalistes, les territoires vierges de toute activité humaine sont de moins en moins nombreux. Ils sont regroupés sur cinq pays seulement, à savoir le Canada, l’Australie, les Etats-Unis, le Brésil et la Russie. La France se classe en sixième position grâce à ses immenses espaces maritimes, ce qui n’est pas si mal pour un petit pays comme le nôtre. Quoi qu’il en soit, ces chiffres sont extrêmement inquiétants et les conséquences sont désastreuses.

Des chiffres inquiétants

Il faut en effet savoir que ces espaces sauvages sont les refuges de milliers d’espèces animales menacées par la surpêche et la déforestation. En outre, les océans de même que les forêts sont des lieux de stockage de carbone. Ce qui est essentiel pour tenter de lutter contre le réchauffement climatique.

Les populations indigènes qui vivent dans ces espaces protégés sont également menacées.

Cette enquête paraît quelques jours après le rapport de WWF qui affirme que les populations de vertébrés sauvages ont décliné de 60 % entre 1970 et 2014, et que de nombreuses espèces sont actuellement en voie d’extinction.

Publié le dimanche 4 novembre 2018 à 11:01, modifications samedi 3 novembre 2018 à 11:18

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !