Environnement

Les célèbres cerisiers japonais sont en danger !

En cause, un coléoptère venu de l’étranger.

Et si les cerisiers japonais n’étaient bientôt plus qu’un souvenir de cartes postales ?  Faute de mesures, c’est ce qui pourrait bien arriver. En cause, un insecte originaire d’autres pays asiatiques.

Il peut tuer un arbre

Ils marquent le retour du printemps. Chaque année à partir de mars, les premières fleurs apparaissent sur les cerisiers. Éphémères, elles sont pourtant un véritable symbole du Japon. Mais, celui-ci est en danger à cause d’un coléoptère. Son nom ? “Aromia bungii” ou longicorne à col rouge. Il arrive de Chine, de Taïwan ou du Vietnam. Particulièrement friand de cerisiers ou de pruniers, il vide leur écorce et absorbe toute l’eau. Un processus qui peut mener à la mort de l’arbre. Il est apparu pour la première fois au Japon en 2012 et est considéré comme une espèce invasive.

Interrogée par l’AFP, Shoda-Kagaya, chercheuse à l’Institut de recherche sur la sylviculture et les produits de la forêt tire la sonnette d’alarme.

Si nous ne prenons pas de mesures, les dégâts pourraient être importants et nous risquons de ne plus pouvoir apprécier la contemplation des fleurs dans quelques années.

Publié le jeudi 22 mars 2018 à 16:07, modifications jeudi 22 mars 2018 à 15:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct