Environnement

Le Japon tue 333 baleines dans l’Antarctique

Des baleiniers ont fait un véritable massacre dans l’océan Antarctique.

Officiellement, il s’agissait d’une mission scientifique. Mais, dans les faits, le Japon continue de massacrer des baleines dans l’Antarctique. 333 animaux viennent d’être tués.

Aucune pression extérieure

L’Islande y a mis fin en 2016. La chasse aux baleines est en baisse en Norvège. Seul, le Japon continue son travail de massacre. Cinq navires viennent de revenir dans le pays après une mission lancée en novembre dernier. 333 baleines de Minke ont été tuées comme prévu sans même rencontrer d’opposition. Aucune ONG n’avait prévu de participer cette année à des manifestations en mer.

Les autorités japonaises avaient qualifié cette opération de mission scientifique pour contourner la législation internationale. En effet, ils ont signé un moratoire interdisant la pêche à la baleine. Celui-ci permet toutefois une exception pour les visées scientifiques. C’est ce que prétend le Japon à chaque fois même face aux pressions internationales. Une volonté réitérée par Shinzo Abe, le Premier ministre en début d’année. Il avait même précisé vouloir reprendre à terme la pêche commerciale. La chasse à la baleine est encore une véritable tradition dans le pays même si la consommation est en baisse ces dernières années.

Publié le dimanche 1 avril 2018 à 13:03, modifications dimanche 1 avril 2018 à 10:54

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !