Environnement

Une île paradisiaque devient la plus polluée du monde

L'île Henderson est inhabitée et pourtant polluée

Quand une île inhabitée et paradisiaque devient une poubelle géante… La triste réalité des déchets en plastique qui détruisent les océans…

Cette île pourrait être l’une des plus paradisiaques au monde. Mais au lieu de ça, elle est devenue une véritable poubelle à ciel ouvert. Située dans le sud du Pacifique, cette île isolée détient un bien triste record : elle a la plus forte densité de débris plastiques de la Planète. C’est en tout cas ce que révèle une étude scientifique américaine, qui démontre l’étendue de la pollution des Océans.

Une véritable catastrophe écologique qui menace tout un écosystème, et qui prouve encore une fois qu’il est temps de faire quelque chose avant qu’il ne soit trop tard…

La catastrophe des déchets en plastique

Les chercheurs tirent la sonnette d’alarme : les écosystèmes marins sont clairement menacés par les déchets en plastique. Il y a quelques semaines, nous découvrions que malheureusement, l’Océan Arctique, pourtant éloigné des terres habitées, était envahi par le plastique qui flotte à sa surface, et qui menace l’écosystème.

Et cette île déserte, largement isolée, est également envahie. L’île Henderson est pourtant déserte, et se trouve à plus de 5000 kilomètres du premier centre urbain. On pourrait donc la penser protégée de tout risque de pollution. Mais absolument pas. Bien au contraire même puisque ses plages sont jonchées de plus de 38 millions de morceaux de plastique. C’est en tout cas ce que les chercheurs qui ont publié les comptes rendus de l’Académie Américain des Sciences ont estimé. Autant vous dire que les chiffres sont impressionnants, et très inquiétants. D’autant plus que chaque jour, les plages de l’île “accueillent” de nouveaux débris…

Pourquoi une telle pollution ?

En réalité, l’île Henderson fait partie des quatre îles britanniques Pitcairn, d’une superficie totale de 47 kilomètres carrés. Elle est extrêmement isolée, et jamais visitée. En effet, seuls des scientifiques viennent y effectuer des recherches, tous les cinq à 10 ans.

Malheureusement, elle se situe près du centre Gyre, dans le sud du Pacifique. C’est un immense tourbillon dans lequel s’accumulent les déchets. Ces derniers sont transportés par des courants marins, et proviennent de l’Amérique du Sud, ou encore de certains bateaux. Résultat ? Plus de 17 tonnes de déchets sont déversés par les courants sur l’île. Chaque jour, les chercheurs estiment que ce sont 3570 nouveaux déchets en plastique qui viennent joncher les plages.

On dénombre 671 déchets au mètre carré. Et 68% des déchets seraient enfouis à dix centimètres de profondeur. C’est une véritable catastrophe écologique pour cette petite île pourtant tellement isolée.

Du coup, l’île Henderson est maintenant célèbre. Non pas pour ses paysages paradisiaques, mais parce qu’elle est officiellement devenue l’île la plus polluée du monde. Alors que l’homme n’y vit pas… Quelle tristesse.

Publié le mercredi 17 mai 2017 à 11:52, modifications mercredi 17 mai 2017 à 10:30

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !