Environnement

La fonte du permafrost arctique entraîne l’apparition de gaz hilarant…

Et ça n'a rien d'amusant...

Une étude finlandaise est parue ce mardi 30 mai dans Proceedings of the National Academy of Sciences et encore une fois, elle est l’illustration parfaite de la catastrophe écologique qui se joue actuellement dans l’Arctique. En effet, cette région du monde libère en ce moment des nuages de gaz hilarant… Et ça n’a absolument rien de drôle…

Pourquoi ?

Le protoxyde d’azote (N2O), à savoir le gaz hilarant,  apparaît dans les tourbières de permafrost. C’est-à-dire ? Le permafrost, c’est comme un gel qui recouvre environ un quart de l’Arctique. Ce gaz hilarant est dangereux car il a un fort pouvoir de réchauffement étant donné qu’il contient du nitrogène. Le pouvoir de réchauffement de ce gaz est 300 fois plus important que celui du dioxyde de carbone… Autant dire que c’est une véritable catastrophe.

La chercheuse Caroline Voigt a été interviewée par la radio ABC, et explique :

Jusque-là, les émissions de protoxyde d’azote depuis le sol de l’Arctique étaient considérées comme négligeables, raconte la chercheuse, parce que la quantité de nitrogène était probablement assez basse à cause du climat froid.

Une catastrophe écologique

Les chercheurs à l’origine de cette étude ont notamment observé les morceaux de permafrost en Laponie finlandaise. Or, ces tourbières, apparues après la fonte des glaces, laissent échapper du gaz hilarant. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’il n’y a aucune végétation. Or, ce sont les plantes qui absorbent normalement l’azote du sol, et qui réduisent le stock disponible pour la production de protoxyde d’azote. Du coup, les émissions produites par les tourbières s’échappent dans l’atmosphère.

Cette étude ne livre que des informations partielles sur la compréhension de ce phénomène très particulier. Mais encore une fois, il faut prendre conscience du danger inhérent à cette dramatique situation…

Publié le vendredi 2 juin 2017 à 12:07, modifications mercredi 7 juin 2017 à 11:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !