Environnement

Faut-il interdire les paillettes pour le bien de nos océans ?

Les paillettes… c’est beau, c’est rigolo, c’est magique… mais c’est très mauvais pour l’environnement ! Une poignée de scientifiques est sortie du silence pour demander l’interdiction des paillettes, leur impact sur les océans étant dramatique.

Les paillettes pourraient bientôt être interdites. C’est une mauvaise nouvelle pour les enfants et les fans de maquillage. Néanmoins, il faut prendre conscience que ces microparticules de plastiques sont catastrophiques pour l’environnement. Ce sont des scientifiques qui tirent la sonnette d’alarme, rappelant à quel point ces éléments décoratifs sont dangereux, notamment pour les océans.

Des minuscules particules de plastique

Les défenseurs de l’environnement ont rappelé que ces minuscules particules de plastique sont bien plus dangereuses qu’on ne le croit. C’est le collectif 1 Million Women qui est sorti du silence pour expliquer que les paillettes sont des micro-plastiques, et qu’elles participent donc activement à la pollution des océans. En effet, ces morceaux de plastique ne peuvent pas être recyclés, et ne sont pas non plus biodégradables. De plus, les paillettes sont ingérées par les micro-organismes marins ainsi que par les poissons.

Un véritable danger pour l’environnement

Selon les scientifiques, les paillettes et les microparticules de plastique polluent durablement les océans du monde entier. Plus de 8 milliards de microparticules de plastique circulent chaque jour dans les eaux usagées rien qu’aux États-Unis. Et ce serait environ 51 trillions de fragments de micro plastique qui se trouveraient dans les océans aujourd’hui.

C’est bien pour cette raison que les scientifiques sont nombreux à réclamer l’interdiction des paillettes, notamment celles qui sont fabriquées à partir de PET (Polytéréphtalate d’éthylène), de PE (Polyéthylène) ou de PP (Polypropylène).

Leur appel a d’ores et déjà été entendu par certaines enseignes, comme LUSH qui a remplacé les paillettes par des paillettes fabriquée à partir de nacre minéral. La prise de conscience est en marche, et les consommateurs ont également un rôle à jouer.

Publié le mercredi 6 décembre 2017 à 13:11, modifications mercredi 6 décembre 2017 à 10:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !