Environnement

Un dauphin mort sur le port de la Rochelle

Le dauphin a été déposé par l’ONG Sea Sheperd pour sensibiliser au sort néfaste réservé à certains de ces mammifères marins.

L’image est très forte. Un dauphin à la nageoire coupée sur le vieux port de la Rochelle. Mais, l’animal n’est pas arrivé là tout seul. C’est une ONG qui veut sensibiliser.

Nageoire coupée par un beau de pêche

“Stoppons le carnage”. Les premiers mots de la publication de l’ONG Sea Sheperd France sur une publication Facebook mardi sont sans équivoque. L’association explique avoir trouvé un animal victime de la pêche. Sa queue aurait été coupée et l’animal portait de multiples blessures.

Il a été découvert à 18 milles (environ 30km) au large des côtes charentaises

explique Olivier Blanchard, le responsable local de l’ONG à nos collègues de Sud Ouest.

Pourquoi mettre l’animal en évidence ainsi ? Cela a tout d’abord permis de ramener le dauphin à l’unité Pelagis du laboratoire mixte de l’Université de La Rochelle et du CNRS. Ils réalisent un suivi de leurs déplacements. D’autre part, l’ONG voulait frapper les esprits dans le cadre de son opération “Dolphin By Catch”. Dans le viseur, les chalutiers pélagiques qui pêchent les bars et capturent des dauphins accidentellement. Selon les données de l’association, ce sont entre 6.500 et 10.000 dauphins qui s’échouent en France sur les côtes de janvier à mars.

 

STOPPONS LE CARNAGE. Au cours de la patrouille d’aujourd’hui notre équipe a trouvé en mer un énième dauphin victime de…

Publié par Sea Shepherd France sur mardi 13 mars 2018

Publié le vendredi 16 mars 2018 à 19:34, modifications vendredi 16 mars 2018 à 14:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct