Environnement

Consommation excessive : L’UE aura épuisé ses ressources naturelles le 10 mai 2019

Le rapport de l’ONG Global Footprint Netwotk et WWF ont dévoilé ce jeudi 9 mai, des conclusions particulièrement alarmantes sur la consommation excessive de l’Union Européenne.

A croire que les messages ne passent pas. Le dernier rapport de l’ONG Global Foodprint et de WWF est glaçant de vérité.

Une consommation excessive dans l’UE

Ce vendredi 10 mai 2019, l’Union Européenne aura épuisé toutes ses ressources naturelles et vivra donc à crédit jusqu’à la fin de l’année. Pire encore, si l’humanité consommait comme les européens chaque année, il faudrait 2,8 planète. Catastrophique…. Pour notre belle planète.

A partir de vendredi les Européens vivront à crédit. Cela signifie que si le monde entier vivait comme eux [ndlr, les Européens], l’humanité aurait consommé toutes les ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an.

Détaille le rapport.

Il est important de noter que tous les domaines sont concernés, la pêche, l’agriculture, l’empreinte carbone, la situation ne cesse de dégrader. Le “Jour du dépassement” européen a dramatiquement avancé dans l’année ces dernières décennies, passant du 13 octobre en 1961 au 10 mai cette année. Dans l’Union Européenne, certains pays comme le Luxembourg et la Suède font figure de mauvais élèves.

Le Luxembourg est un petit pays mais il existe des effets pervers. Il a mis en place des taxes moins importantes sur le carburant alors des habitants des pays voisins s’y rendent pour faire leur plein.

Explique Pierre Cannet du WWF.

La Suède est souvent saluée pour son développement d’énergie renouvelable mais pourtant elle prélève davantage dans les forêts que le reste des pays membres.

Constate-t-il encore.

L’UE doit agir et vite

La navigatrice Isabelle Autissier, présidente du WWF France, appelle les politiques à prendre des décisions rapidement.

Nous appelons les décideurs politiques à prendre des mesures à la hauteur des enjeux : des solutions existent, mais elles doivent être mises en œuvre dès maintenant !

Global Footprint Network et WWF proposent plusieurs solutions pour diminuer l’empreinte écologique européenne.

  • L’application pleine et entière de l’accord de Paris.
  • La mise en place d’une politique agricole commune préservant les ressources naturelles qui s’appuierait entre autres sur la lutte contre la déforestation, la “conversion des écosystèmes naturels”.
  • Un contrôle plus strict de la pêche.
  • L’allocation de 1 % du budget européen pour la biodiversité via le programme Life de la Commission européenne.
  • Une politique européenne plus restrictive pour protéger les océans.

A quelques semaines des européennes, il serait temps que les décideurs politiques prennent enfin des mesures et les appliquent.

Publié le jeudi 9 mai 2019 à 12:34, modifications vendredi 10 mai 2019 à 11:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct