Environnement

Chine: création d’une gigantesque “ville forêt” afin de lutter contre la pollution de l’air

Voici un projet époustouflant mené par la Chine. En effet, cette Forest City est la preuve que l’on peut vivre en harmonie avec la nature même en ville. Destinée à assainir l’air local très pollué, cette “ville forêt” devrait être terminée en 2020 . Une nouvelle qui ravira les écologistes.

La chine a décidé de se lancer à la guerre contre la pollution. En effet pour ce pays qui est considéré comme le premier pays pollueur au monde devant les États-Unis, voici un chantier révolutionnaire. Ainsi, comme le montre la vidéo de BBC News, le pays d’Asie de l’Est a débuté un projet ambitieux, celui d’une gigantesque ville-forêt antipollution qui devrait être prête, en 2020 . Forest city va se trouver au nord de Liuzhou dans la région autonome Zhuang du Guangxi, au sud de l’empire du Milieu et pourra accueillir 30000 personnes. Le pays est motivé afin de lutter contre ce fléau écologique et environnemental qui détruit notre planète.

Une ville qui absorbe la pollution

C’est le très célèbre ingénieur italien Stefano Boeri Architetti qui a mis en place le projet. En effet, il est le créateur de la fameuse Tour de milan “bosco vertical”

La ville forêt s’étendra sur environ 175 hectares et sera recouverte de végétation. Cette nature qui recouvrira les bâtiments sera productrice de 90 000 tonnes d’oxygène. Le but? purifier l’air local grâce à cette forêt intégrée à la ville. Comment ça marche? la végétation filtre les particules fines responsables de la pollution atmosphérique. De plus elle est aussi capable d’abaisser la température moyenne et ainsi de rafraîchir considérablement l’air des environs..

Une nature diversifiée au sein d’une ville moderne

Un million de plantes appartenant à plus de 100 espèces différentes et pas moins de 40.000 arbres vont être plantés. De surcroît, la ville devrait aussi servir de barrières sonores, fournir de nouveaux habitats et améliorer la biodiversité locale. Un des initiateurs du projet déclare:

Une fois construite, la nouvelle ville pourra […] absorber environ 10.000 tonnes de Co et 57 tonnes de polluants par an, tout en produisant presque 900 tonnes d’oxygène.

La rivière  Jiujiang borde cette ville écologique qui sera connectée à un réseau de rails, exclusivement imaginé pour des voitures électriques, qui s’occupera de desservir la zone. Des commerces, un hôpital et deux écoles, sont également mentionnés dans le projet.

Forest City sera également aussi une ville autosuffisante qui fonctionnera aux énergies renouvelables, notamment géothermique et solaire grâce à des panneaux photovoltaïques qui seront installés sur tous les toits.

On est ravi de ce projet qui réunit modernité par ses airs futuristes et nature par toute cette végétation implantée. Une superbe idée, qui on espère, sera copiée par d’autres pays!

Publié le mardi 18 juillet 2017 à 8:39, modifications mercredi 19 juillet 2017 à 10:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !