Environnement

Les chiffres très inquiétants de la journée mondiale de l’eau

Une part très importante de la population mondiale n’a toujours pas accès à une eau de qualité, et la situation pourrait empirer dans les prochaines années.

Ce jeudi 22 mars 2018 a lieu la journée mondiale de l’eau. Et celle-ci revêt désormais une importance capitale étant donné les chiffres inquiétants sur l’accès à l’eau dans le monde.

Des défis majeurs à relever

A l’occasion de cette 26ème journée mondiale de l’eau, les conclusions d’un rapport publié par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNICEF en juillet 2017 sont revenues sur le devant de la scène. En effet, celui-ci est loin d’être optimiste à propos de l’avenir.

Ainsi, 4,5 milliards de personnes n’ont pas accès à un système d’assainissement et de filtration minimum pour garantir la qualité de l’eau. En outre, 30% de la population mondiale n’a toujours pas accès à l’eau depuis son domicile. 

Cette situation très précaire touche d’abord les pays les plus pauvres, surtout en Afrique et en Asie. Mais les pays occidentaux ne sont également pas épargnés. En effet, à Las Vegas et dans plusieurs villes de Californie, la surconsommation provoque régulièrement de graves pénuries d’eau, qui doit être drastiquement rationnée. 

Et dans le cadre du réchauffement climatique et de la surpopulation croissante, cette situation pourrait bien empirer dans les années à venir. En effet, d’ici 2040, le manque d’eau pourrait devenir un problème systémique pour des pays comme l’Inde, les États-Unis, la Chine ou l’Australie.

 

Publié le jeudi 22 mars 2018 à 16:37, modifications jeudi 22 mars 2018 à 16:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !