Environnement

Australie : 99% des bébés tortues sont des femelles à cause du réchauffement climatique

Le réchauffement climatique a de terribles conséquences sur la nature. La preuve avec cette nouvelle pour le moins surprenante. En effet, la plupart des tortues de mer qui naissent actuellement sont des femelles… Pourquoi ? On vous explique !

Le réchauffement climatique a des impacts terribles sur notre Planète. Et parfois, les conséquences sont plutôt inattendues ! En effet, des chercheurs viennent de découvrir que les tortues de mer qui naissent en ce moment sont principalement des femelles. On en apprend davantage sur ce phénomène dans une étude qui a été publiée dans la revue Current Biology.

L’étude des tortues vertes en Australie

Les scientifiques ont principalement étudié les tortues vertes qui vivent sur l’île de Raine, en Australie. C’est l’une des îles les plus importantes au monde en termes de pontes. Or, ils ont découvert que 99% des tortues qui naissent sur l’île sont des femelles. On compte très exactement 116 femelles pour un mâle !

Il faut savoir que le sexe de la tortue n’est pas déterminé par la génétique comme chez les mammifères. En effet, c’est la température de l’œuf qui joue sur le sexe du reptile. En dessous de 29.3°, la tortue est un mâle, sinon c’est une femelle.

Or, le sable est trop chaud dans cette partie du monde. En effet, la température du sable sur l’île de Raine a considérablement augmenté ces vingt dernières années. Et les conséquences sont donc bel et bien visibles. Il ne reste quasiment que des tortues femelles !

Un exemple incroyable

Alors attention, ce n’est qu’un exemple. Car dans d’autres parties du monde, on compte environ deux femelles tortues pour un mâle. Malheureusement, les populations de tortues ne se mélangent pas et reviennent toujours pondre là où elles sont nées.

Par conséquent, le futur des tortues vertes reste incertain, même si ce déséquilibre pourrait ne pas être problématique car les mâles fécondent plusieurs femelles. Il faudrait tout de même probablement créer des zones d’ombre sur les plages, afin de diminuer la température du sable… et bien évidemment tenter d’endiguer le réchauffement climatique…

Publié le mercredi 10 janvier 2018 à 11:26, modifications mercredi 10 janvier 2018 à 11:29

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !