Environnement

Ariège : Donnez votre urine pour connaître votre taux de pesticides

C’est une grande campagne d’analyse qui vient d’être lancée depuis l’Ariège. L’objectif ? Rechercher les pesticides comme le glyphosate dans les urines.

Ils veulent financer 1.500 tests

Le collectif des faucheurs volontaires d’Ariège veut lancer l’alerte. Ils ont déjà découvert que leurs urines étaient saturées en pesticides.

Nous avons déjà réalisé une centaine d’analyses d’urines sur des personnes vivant en Ariège, mais aussi à Béziers et en Bretagne. Elles ont toutes été positives et ont montré que nous avions des taux de glyphosate entre 9 et 33 fois plus élevés que la dose autorisée dans l’eau potable

détaille Dominique Masset, un membre des faucheurs volontaires interrogé par nos collègues de 20 Minutes.

L’objectif est désormais de lancer une analyse plus complète pour montrer à quel point ces pesticides sont présents dans la nature et dans tout ce que l’on consomme au quotidien. L’objectif est de financer l’analyse de l’urine de 1.500 personnes à travers toute la France. Une campagne de financement participatif a vu le jour pour cela.

Si les résultats confirment ce que pensent les faucheurs volontaires, l’objectif est ensuite de déposer des plaintes. Celles-ci seraient pour “mise en danger de la vie d’autrui, tromperie aggravée ou atteinte à l’environnement”. Les personnes visées ? Les décideurs économiques et politiques.

Publié le mercredi 11 avril 2018 à 13:50, modifications mercredi 11 avril 2018 à 11:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !