Economie

Twitter interdit les publicités pour les ICOs

Après Facebook et Google, c’est au tour de Twitter de prendre une décision radicale concernant les ICOs. En effet, à partir du mercredi 28 mars, le célèbre réseau social interdit l’ensemble des publicités liées à des ICOs.

Alors que le PDG Jack Dorsey avait affirmé que les crypto-monnaies représentaient l’avenir, il a privilégié la protection des utilisateurs.

Une décision justifiée

En effet, un porte-parole de Twitter s’est exprimé à CNBC pour justifier cette décision :

Nous nous engageons à assurer la sécurité de la communauté Twitter. Nous avons ainsi mis en place une nouvelle réglementation pour les publicités Twitter concernant les actifs numériques. En vertu de cette nouvelle directive, les publicités pour des Initial Coin Offerings (ICOs) et des ventes de tokens seront interdites dans l’ensemble des pays du monde.

Cette décision est une mauvaise nouvelle pour les plateformes d’échange qui n’ont plus beaucoup de moyens de communication, notamment sur Internet. Mais les escroqueries et les dangers liés aux crypto-monnaies sont trop nombreux, et il est important de protéger les internautes.

C’est pour cette raison essentiellement que les géants Facebook, Google et Twitter ont pris cette décision. Décision qui a bien évidemment des conséquences sur le cours des principales monnaies virtuelles.

Publié le mercredi 28 mars 2018 à 15:07, modifications mercredi 28 mars 2018 à 12:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !