Economie

Renault : Carlos Ghosn a présenté sa démission

Alors qu’il est incarcéré au Japon la fin de l’année 2018 et que son procès n’aura lieu que dans plusieurs mois, Carlos Ghosn a démissionné de son poste de PDG chez Renault.

L’entreprise Renault s’apprête à prendre un nouveau virage. Incarcéré au Japon depuis plus de deux mois, Carlos Ghosn, le PDG de Renault, a démissionné ce mercredi 23 janvier. Une nouvelle qui a été confirmée par Bruno Le Maire, à l’AFP.

Le ministre français des Finances a ainsi indiqué ce jeudi 24 janvier :

Lagayette (administrateur référent de Renault NDLR) a reçu hier soir la lettre de démission de Carlos Ghosn.

Pour rappel, Carlos Ghosn est soupçonné d’avoir omis de déclarer aux autorités boursières entre 2010 et 2015 une grande partie de ses revenus au titre de ses fonctions chez Nissan. Alors que son procès n’aura lieu que dans plusieurs mois, l’homme d’affaires encourt une peine de 15 ans de prison.

Carlos Ghosn remplacé par un tandem ?

Carlos Ghosn ayant quitté ses fonctions chez Renault, le conseil d’administration s’est réuni, ce jeudi 24 janvier, à Boulogne-Billancourt. Ainsi, le tandem Bolloré-Senard qui devrait prendre le relais. En effet, Thierry Bolloré et Jean-Dominique Senard, patron de Michelin, devraient être officiellement nommés à la tête de la société à l’issue de cette réunion. Le premier devrait être chargé de la direction générale et le second devrait être désigné président du conseil d’administration.

Un duo qui n’a pas été choisi au hasard puisqu’il aura “pour mission de renforcer l’Alliance” avec Nissan et Mitsubishi. C’est du moins ce qu’a expliqué Benjamin Griveaux.

Le porte-parole du gouvernement a précisé sur Radio Classique :

On passe à une nouvelle étape, c’est ça qui est important pour l’entreprise, pour les salariés du groupe, pour les territoires où il y a des usines qui tournent et où souvent ce sont des donneurs d’ordres important, à la fois pour l’entreprise Renault elle-même, les sous-traitants et la chaîne industrielle française.

Benjamin Griveaux l’assure, tout sera mis en oeuvre pour que “cette Alliance soit renforcée” :

Elle est solide, elle doit être pérenne, […] notamment pour les emplois en France.

Publié le jeudi 24 janvier 2019 à 12:19, modifications jeudi 24 janvier 2019 à 12:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct