Economie

Paris occupe la deuxième place des villes les plus chères au monde

Paris est la deuxième ville la plus chère au monde.

Le jeudi 15 mars, l’Economist Intelligence Unit a dévoilé sa liste annuelle des villes les plus chères au monde. Découvrez dès maintenant le classement dans lequel Paris occupe la deuxième position.

Paris est arrivée deuxième dans le classement annuel des villes les plus chères au monde établi par l’Economist Intelligence Unit (EIU). La capitale partage cette place avec Zurich. Singapour arrive, une nouvelle fois, première du classement.

Si l’archipel occupe cette position, c’est notamment à cause du coût prohibitif de l’achat d’une automobile. Pour acquérir un véhicule, le futur propriétaire doit s’acquitter d’une licence d’environ 31 000 euros. Pour une berline de moyenne gamme dans l’archipel prisé par les expatriés, il faut donc compter jusqu’à 50 000 euros à cause de ce Certificate of Entitlement (COE).

Les fluctuations des devises impactent le classement

Derrière Paris et Zurich, nous retrouvons Hong Kong à la quatrième place, autre grand pôle économique d’Asie. Oslo arrive à la cinquième place. Genève et Séoul partagent la sixième place. Copenhague, Tel Aviv et Sydney viennent ensuite clore ce classement. Si aucune ville américaine n’apparaît dans cette liste, c’est à cause des fluctuations des devises à l’origine de certaines évolutions de cette liste. Les faiblesses du dollar et du yen expliquent par exemple pourquoi New York et Tokyo n’apparaissent pas dans le classement.

D’après l’étude, ce sont les dépenses alimentaires qui rendent les villes asiatiques plus chères. Les villes européennes arrivent en tête pour les dépenses de ménage, les loisirs et les soins personnels. Les prix des logements n’ont pas été pris en compte pour établir ce classement.

Damas, Caracas, Lagos et Karachi figurent parmi les villes les moins chères. Les auteurs de l’étude ont déclaré à propos de ces villes :

Pour dire les choses simplement, les villes les moins chères semblent aussi être moins vivables.

En 2016, Paris apparaissait par ailleurs à la quatrième place des villes les plus attractives du monde.

Publié le vendredi 16 mars 2018 à 12:35, modifications vendredi 16 mars 2018 à 10:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !