Economie

L’erreur à 28 milliards d’euros de la Deutsche Bank

La Deutsche Bank est en crise ces derniers mois. Une erreur de virement de 28 milliards d’euros ne devrait pas arranger les choses.

Une erreur sans conséquence économique

Qu’est-ce qui ne tourne pas rond du côté de la Deutsche Bank ? La banque allemande semble traverser une véritable crise ces derniers mois. Le 8 avril dernier, le PDG John Cryan a été écarté par le conseil de surveillance alors qu’il venait d’annoncer un nouveau plan de travail. Avec lui, un co-président est viré. Mercredi dernier, c’est Kim Hammonds, l’autre co-présidente qui a du plier bagage. Elle paye sans doute ses déclarations du début d’année. Selon nos confrères d’Ouest-France, elle avait alors expliqué que la Deutsche Bank était

l’entreprise la plus dysfonctionnelle dans laquelle elle ait jamais travaillé.

Difficile de lui donner totalement tort après la nouvelle polémique qui vient d’émerger. Un virement effectué par la banque en mars pour un montant de 28 milliards de dollars. Un simple dérapage tente de rassurer la Deutsche Bank à travers Charlie Olivier, un porte-parole.

L’erreur a été identifiée en quelques minutes et a été rectifiée, sans préjudice financier.

Mais, plusieurs choses ne collent pas. Tout d’abord, le montant, supérieur à la capitalisation boursière de la banque qui est de 24 milliards. Surtout, des filtres informatiques devraient être en place pour éviter ce genre de problèmes.

S’ils ont besoin de se rassurer, ils pourront toujours dire qu’il y a pire. Il y a quelques jours, c’est une erreur de 86 milliards qui avait été faite du côté de Samsung.

Publié le dimanche 22 avril 2018 à 12:13, modifications dimanche 22 avril 2018 à 12:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !