Economie

Grande distribution : Bientôt des produits alimentaires Monoprix en vente sur Amazon

Le partenariat entre Monoprix et Amazon est sans précédent dans le monde de la grande distribution française.

Il s’agit d’une révolution dans le monde de la distribution. L’enseigne de centre-ville Monoprix est la première à nouer un partenariat avec le géant américain du e-commerce, Amazon. Ce partenariat sans précédent a été annoncée le jour-même où Leclerc, un autre acteur de la grande distribution, lance une offre de livraison à domicile, également à Paris.

A travers ce partenariat unique entre Amazon et Monoprix, le groupe Casino renforce sa stratégie de distribution omnicanale. Et se rapproche encore davantage de ses clients et de leurs besoins.

A déclaré Jean-Charles Naouri, le président du groupe Casino dans le communiqué publié lundi 26 mars dans la soirée.

Partenariat historique

Concrètement, les produits de différentes marques exploitées par Monoprix, Monoprix Gourmet, Monoprix Bio…, seront vendus dans une section spéciale du site et de l’application Amazon Prime Now, le service de livraison express (en moins de deux heures) du géant américain. Ainsi, entre 5 et 10.000 références seront disponibles d’ici quelques mois sur le site de leader mondial du e-commerce. Dans un premier temps, ce service sera uniquement disponible à Paris et en région parisienne.

Ainsi, en mettant son enseigne premium Monoprix sur la place de marché d’Amazon Prime Now, Casino, la maison mère, devient le premier distributeur français à nouer une alliance avec le géant du e-commerce. Or, cela fait des mois qu’Amazon tentait de nouer un partenariat en France pour élargir son offre de produits frais. Michel-Edouard Leclerc ne niait pas avoir été approché. Toutefois, ce dernier avait refusé en raison de la « gourmandise » d’Amazon qui voulait toucher 8% de commission sur les ventes. Ces conditions ont-elles été acceptées par Monoprix ?

La condition qu’on a fixée, c’est d’avoir un modèle économique rentable, et c’est le cas.

A éludé Régis Schultz, le PDG de Monoprix, au micro d’Europe 1 ce mardi matin.

Elargir la clientèle

Les produits frais et les courses, c’est un pan stratégique qui manquait à Amazon. L’américain ajoute donc une nouvelle pierre à son édifice tentaculaire.

Amazon, c’est 250 millions de références. L’équivalent de 250 très gros hypermarchés. Se renforcer dans l’alimentaire pourrait être malgré tout intéressant.

Avait récemment confié Frédéric Duval, le PDG d’Amazon France dans les colonnes du Monde. Le géant américain a lui-même dépassé depuis l’an dernier le terrain du commerce en ligne pour entrer sur celui des magasins physiques. Il a notamment racheté aux Etats-Unis, pour près de 15 milliards de dollars, Whole Foods. Une chaîne de supermarchés haut de gamme au positionnement semblable à celui de Monoprix. Ainsi, grâce à ce partenariat, Monoprix, qui compte environ 800 magasins répartis dans 250 villes de France, espère élargir sa base de clients. Notamment, en bénéficiant de la livraison express proposée par Amazon.

 

Publié le mardi 27 mars 2018 à 13:57, modifications mardi 27 mars 2018 à 12:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !