Economie

France : Total se renforce dans l’électricité et le gaz en rachetant Direct Energie

Pour se faire une place sur le marché de l’énergie fournie aux particuliers, le groupe pétrolier Total va racheter 74% de Direct Energie. Une transaction estimée à 1,4 milliard d’euros.

Le groupe Total a annoncé mercredi 18 avril qu’un accord avait été trouvé pour acquérir 74,33% du producteur et fournisseur alternatif d’électricité et de gaz français Direct Energie.

Le montant de la transaction s’élèverait à environ 1,4 milliard d’euros. Par ailleurs, à l’annonce de ce rachat, la Bourse de Paris a salué l’opération avec un cours de l’action de Direct Energie. Celle-ci s’appréciait à plus de 30%.

6 millions de clients en France d’ici à 2022

Cette opération a été « approuvée à l’unanimité » par le conseil d’administration de Direct Energie qui occupe la troisième place du marché de l’électricité et la quatrième dans le domaine du gaz en France. Néanmoins, elle reste encore soumise à l’étude d’un expert indépendant. Il sera chargé de déterminer le caractère équitable de l’offre publique obligatoire que lancera le groupe sur les actions cotées en Bourse. Celles-ci seront au prix de 42 euros.

Total est déjà présent dans la distribution de gaz et d’électricité en France depuis l’acquisition du belge Lampiris en 2016. Il a rebaptisé son offre Total Spring à l’automne dernier. En intégrant Direct Energie, il entend frapper fort. Mais surtout, il creuse l’écart sur un marché français rendu très concurrentiel ces derniers mois. Notamment avec les nouveaux venus tels qu’Eni. Ainsi, Total devrait se rapproche d’Engie, qui revendique le rang de premier fournisseur alternatif en électricité. Bien qu’EDF perde plus de 100.000 clients par mois, l’électricien français détient encore 82% du marché des clients résidentiels.

En reprenant les 2,6 millions de client de Direct Energie, Total vise désormais « plus de 6 millions de clients en France » à l’horizon 2022. Et un million en Belgique. Dans l’Hexagone, cela implique de passer de 7% de parts de marché aujourd’hui à 15% dans cinq ans, a prévu Patrick Pouyanné, le PDG de Total.

Ce projet s’inscrit dans la stratégie du groupe d’intégration sur l’ensemble de la chaîne de valeur du gaz – électricité.

Pouvait-on lire dans les colonnes du Monde.

Une seule marque

En outre, avec l’entreprise fondée par Xavier Caïtucoli et Fabien Choné, Total acquiert aussi des capacités de production d’électricité.

Enfin, le groupe pétrolier a d’ores et déjà annoncé 300 millions d’euros de synergies. Il s’agira notamment d’économies réalisées dans l’informatique et le marketing. L’offre sera commercialisée sous une seule et même marque. Cependant, il n’a pas encore été déterminé laquelle de Total Spring ou de Direct Energie survivra à ce rachat. Xavier Caïtucoli, le PDG de Direct Energie, prendra la tête de la nouvelle entité au sein du groupe Total.

 

Publié le mercredi 18 avril 2018 à 12:56, modifications mercredi 18 avril 2018 à 12:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !