Economie

Les Français dépassent trop souvent leur autorisation de découvert…

Une étude intéressante qui prouve qu'ils ne gèrent pas toujours bien leur argent

60% des Français dépassent leur autorisation de découvert au moins une fois par an… Que faut-il en conclure ? On vous en dit un peu plus sur cette mauvaise habitude.

Tiens tiens, il semblerait que les Français soient nombreux à vivre au-dessus de leurs moyens au moins une fois dans l’année. En effet, des chiffres ont révélé que trois Français sur cinq dépassent au moins une fois par an leur autorisation de découvert. Or, les conséquences sont bien plus graves qu’on a tendance à la croire !

En effet, le découvert bancaire a un coût, et représente parfois un budget important pour celui qui a la mauvaise habitude de dépasser les autorisations de découvert. Ce qui est un cas assez fréquent, comme l’a prouvé l’étude menée ces derniers mois par le site de comparatif de banques en ligne, Panorabanques.

On vous explique tout !

Une étude intéressante

C’est Panorabanques qui a décidé de mener cette étude. Le leader de la comparaison de banques sur Internet a décidé de s’intéresser au comportement des Français vis-à-vis de leur argent. En gros, il s’agit de savoir comment ils gèrent leur argent et ce qu’il y a sur leur compte en banque. Et vous allez voir que les résultats sont plutôt alarmants.

D’après cette étude, 60% des Français dépassent au moins une fois par an leur autorisation de découvert. Et ils sont 23% à franchir cette limite tous les mois ! Ce qui est édifiant et prouve qu’ils gèrent mal leur argent. Car être à découvert tous les mois n’est pas une bonne nouvelle en terme de gestion de budget…

Cependant, il y a un point positif dans toute cette étude. En effet, elle prouve tout de même que les Français ont fait des progrès par rapport à 2013. Cette année-là, ils étaient 65% à dépasser le seuil du découvert au moins une fois par an. Cette année, ils ne sont plus que 63%… On constate donc une baisse de 2%, qui semble être assez facile à expliquer.

Pourquoi observe-t-on ce recul ?

On observe donc un recul de 2%. Ce qui tend à confirmer l’hypothèse selon laquelle les Français gèrent mieux leur argent qu’il y a quatre ans. Et cela serait tout simplement dû aux nouveaux outils digitaux, qui les aident à suivre leurs comptes au quotidien, bien plus facilement. C’est en tout cas ce qu’explique Guillaume Clavel, Président de Panorabanques.

Selon lui, les nouveaux outils digitaux mis à disposition des Français permettent par exemple de recevoir une alerte en cas de découvert. Et les utilisateurs peuvent se connecter tous les jours pour vérifier l’état de leur compte en banque. Ils permettent également de faire des ajustements entre les comptes épargnes et les comptes courants. Ces outils permettent donc une meilleure gestion de l’argent au quotidien. Les Français semblent avoir pris l’habitude d’installer l’application de leur banque sur leur téléphone portable, afin de surveiller leurs comptes en banque plus régulièrement. découvert

Qui est souvent à découvert ?

On observe dans cette étude une tendance forte, qui est donc le découvert. C’est-à-dire que le Français a tendance à dépenser plus qu’il ne gagne. Et cette tendance ne dépend pas du niveau de revenus des clients ! Ce qui est surprenant n’est-ce pas…

Pour parler chiffres, sachez que 27% des Français qui gagnent moins de 1500 euros par mois, dépassent leur autorisation de découvert chaque mois. Cependant, 13% des Français dont les revenus dépassent les 3000 euros par mois sont également concernés par cette tendance ! Dans cette seconde catégorie, ils sont 51% à dépasser le seuil de découvert autorisé au moins une fois par an !

Une véritable habitude

En réalité, le découvert fait partie des habitudes Français. C’est surprenant, mais c’est comme ça ! Le Français n’est pas gêné à l’idée de vivre au-dessus de ses moyens une fois dans l’année. Notamment lorsqu’ils ne peuvent pas subvenir à leurs besoins.

Du coup, on dénombre de nombreuses demandes d’autorisations de découvert dans les banques françaises. Ce qui semble logique à la vue du résultat de cette enquête. Les Français veulent avoir une autorisation de découvert. 91% des personnes qui dépassent une fois par mois la limite autorisée demandent une autorisation de découvert, ce qui semble logique. Mais beaucoup d’entre eux également choisissent d’y souscrire au cas-ou ! Simple prudence donc, car 41% d’entre eux ne sont jamais en dépassement.

Cette autorisation est généralement assez facilement accordée dans les banques françaises. Mais attention, tout le monde n’a pas le droit à la même chose. Car le niveau de l’autorisation de découvert dépend des revenus. En effet, les banques consentent généralement à leur client une autorisation de découvert équivalente à un demi-mois de revenus. Et oui, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. C’est un gage de prudence pour la banque qui ne peut pas se permettre de voir tous ses clients à découvert !

Le dépassement de découvert coûte cher !

Le découvert bancaire est donc très utilisé en France. Mais ce que les clients ne savent pas, c’est que cette pratique est très couteuse ! En effet, les banques se rémunèrent sur ces découverts avec des taux qui sont élevés. Les taux d’intérêts débiteurs sont situés aux alentours des 8%, voire 16% pour certaines banques comme la BNP Paribas. On comprend alors quel est l’intérêt de la banque a accepté ces découverts !

EN moyenne, les Français dépensent 60.20 euros en découvert bancaire dans l’année. Mais parfois, certains paient plus de 200 euros par mois. Les banques en ligne par exemple appliquent un taux particulièrement élevé en cas de découvert. Alors certes, le découvert bancaire est autorisé mais il coûte très cher aux ménages !

Il est toutefois possible de limiter les coûts liés au dépassement de découvert autorisé. Mais pour ce faire, il faut prendre le temps de discuter avec sa banque et de négocier des taux plus intéressants. IL faut également comparer les coûts avec les autres banques, les pratiques étant bien différentes d’un établissement à l’autre ! C’est en tout cas la conclusion de Panorabanques, qui incite les clients à établir des comparatifs précis entre les banques avant de prendre une décision.

Et oui, le découvert bancaire est une mauvaise habitude française. Malheureusement, cette pratique coûte chère, et bien souvent, les Français n’en sont pas conscients. Alors faites des économies, comparez les banques, et ne vivez pas au-dessus de vos moyens…

Publié le mardi 27 juin 2017 à 13:03, modifications mardi 27 juin 2017 à 10:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !