Economie

Essonne : Les salariés prévenus par SMS de la liquidation de l’entreprise

Les 430 employés de Bodyguard ont été avertis par SMS ce lundi matin de la liquidation judiciaire.

Un procédé “inadmissible”

Ce n’est sans doute pas ainsi que les salariés de l’entreprise Bodyguard SAS imaginaient commencer la semaine. Les 430 employés de cette entreprise basée à Evry dans l’Esssone ont en effet reçu un drôle de texto ce lundi matin. Envoyé par le patron de leur entreprise, il annonce que celle-ci se trouve désormais en liquidation judiciaire. Ils n’avaient rien vu venir même si le non paiement des salaires de mars constituait sans doute un avant-goût.

Il aurait pu nous envoyer une lettre recommandée au moins. Un texto, cela ne veut rien dire, c’est inadmissible

réagit Yannick Chamon, salarié depuis 7 ans au micro de nos confrères de France 3.  Le patron de l’entreprise avait déjà été condamné en 2015 pour travail dissimulé et blanchiment. Il n’avait pas le droit de gérer l’entreprise mais il serait resté actionnaire principal. La direction avait changée au mois de novembre mais ne souhaite pas réagir aux questions.

Nous nous interrogeons aujourd’hui. Pourquoi en est-on arrivé là ? Et les gens qui avaient le doigt sur le bouton de tous les garde-fous et alertes imaginables, pourquoi n’ont-ils rien fait ?

interroge Renaud Poncet, délégué syndidcal CGT de l’entreprise. Selon le mandataire, les salaires seront payés ces jours-ci normalement. 

Publié le lundi 23 avril 2018 à 15:22, modifications lundi 23 avril 2018 à 14:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !