Economie

Economie mondiale : La France recule à la 7ème place et se fait devancer par l’Inde

Selon la Banque mondiale, l’économie française a reculé à la 7ème place de l’économie mondiale en 2017. L’Inde passe devant l’hexagone.

Selon le site de la Banque mondiale, relayé par Les Echos lundi 9 juillet, le produit intérieur brut (PIB) de l’Inde a dépassé pour la première fois celui de la France en 2017. Reléguant l’économie française à la septième place de l’économie mondiale.

L’Inde a doublé son PIB en 10 ans

Ainsi, selon les chiffres de la Banque mondiale, actualisés à fin juin, en 2017 le PIB du géant asiatique a atteint 2.597 milliards de dollars. Contre 2.582 milliards pour la France. En effet, l’économie indienne est portée par une forte croissance depuis plusieurs années. Et, l’Inde poursuit son irrésistible ascension vers le podium des économies mondiales.

Par ailleurs, ces données viennent donc confirmer le rebond de l’économie indienne entamé à partir de juillet 2017. Dans les détails, la reprise de ces derniers mois a été portée par l’industrie manufacturière. Mais aussi par la demande des consommateurs. Ainsi, la croissance économique du géant indien est attendue à 7,4% en 2018 et 7,8% en 2019, selon le FMI. Une économie qui sera soutenue à court terme, comme pour la Chine, par une forte consommation intérieure. Ainsi que par une réforme fiscale, selon le FMI.

Par conséquent, en dix ans, l’Inde a doublé son PIB. Alors que la Chine dont le rythme de croissance ralentit, l’Inde devrait faire figure de nouveau moteur de la région.

Vers une 3ème place mondiale en 2032 ?

Ainsi, en 2017, le PIB du Royaume-Uni s’est élevé à 2.622 milliards de dollars. Derrière l’Allemagne (4ème), le Japon (3ème). La Chine (2ème) et les Etats-Unis (1er).

Une étude du Centre for Economics and Business Research, un cabinet de consultants basé à Londres, a prédit en décembre 2017 que l’Inde supplanterait le Royaume-Uni et la France. Elle deviendrait alors la cinquième économie mondiale dès 2018. Et à l’horizon 2032, briguer la troisième place mondiale. En outre, pour les autorités indiennes, le développement de l’économie est loin d’être achevé. Narendra Modi, le Premier ministre qui va briguer un deuxième mandat en 2019, a effectivement fixé des objectifs de croissance très ambitieux pour les années à venir.

Dans le même temps, selon les prévisions annuelles du FMI, les économies émergentes et en développement d’Asie devraient connaître une croissance de 6,5% en 2018. La Chine et l’Inde tout comme les pays d’Asie du Sud-Est devraient progresser bien au-delà de la moyenne mondiale attendue à 3,9%.

Les Etats-Unis talonnés par la Chine

Alors que la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine fait rage, les données de la Banque mondiale viennent confirmer la réduction de l’écart qui demeure entre les deux géants économiques. En effet, si les Américains restent toujours en tête avec un PIB de 19.390 milliards de dollars, la Chine progresse à 12.237 milliards. Pour mémoire, en 2016, les deux rivaux étaient respectivement à 18,57 et 11,2 milliards de dollars.

Quant au PIB mondial, il culmine désormais à 80.684 milliards de dollars.

 

Publié le mardi 10 juillet 2018 à 15:56, modifications mardi 10 juillet 2018 à 15:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !