Economie

Bill Gates demande au président Trump de payer davantage d’impôts

Bill Gates a pris une position courageuse en s’exprimant contre la réforme fiscale de Donald Trump.

Bill Gates a estimé que la réforme fiscale de Donal Trump n’est pas juste et voudrait qu’on lui impose, ainsi qu’à tous les milliardaires du pays, de payer plus d’impôts.

Une loi “régressive”

C’est sur la chaîne CNN que le président de Microsoft, connu pour son engagement philanthropique important, a expliqué son point de vue.

J’ai payé davantage d’impôts, plus de dix milliards de dollars, que quiconque mais le gouvernement devrait exiger des personnes dans ma position de payer des impôts bien supérieurs.

Et pour cause, sa fortune est estimée à 90 milliards de dollars, ce qui fait de lui le deuxième homme le plus riche du monde derrière Jeff Bezos, le créateur du géant du e-commerce Amazon, qui possède un pécule de plus de 120 milliards de dollars.

Bill Gates a eu des mots très durs pour la réforme fiscale du président Trump, qui a baissé le taux d’imposition des multinationales américaines de 35 à 21% en décembre 2017. Pour le milliardaire,

Ce n’est pas une loi fiscale progressiste. C’est une loi fiscale régressive.

En effet, ces mesures ont tendance à favoriser uniquement les Américains les plus riches au détriment des classes moyennes. Pour Gates, la seule solution de lutter contre les inégalités importantes dans le pays serait de taxer davantage les grandes fortunes.

 

Publié le mardi 20 février 2018 à 13:48, modifications mardi 20 février 2018 à 11:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire