Web

T411 : La naissance d’un T411 bis ?

Le 27 juin dernier nous apprenions la fermeture du site T411 suite à l’arrestation de ses présumés propriétaires. Aujourd’hui, il se pourrait bien qu’un nouveau site prenne la relève.

Une fermeture soudaine

En quelques années, les sites les plus populaires du téléchargement illégal comme « Zone téléchargement » ou « The Pirate Bay » ont été obligés par les enquêteurs de fermer. Le 27 juin dernier, ce fut le tour de T411, le plus important annuaire de liens BitTorrent francophones depuis 2008. La cause : l’arrestation de deux personnes, soupçonnées d’être les propriétaires du site, et la saisie de plusieurs serveurs utilisés pour cette gigantesque médiathèque numérique. Donnant accès gratuitement à des films ou à des séries, le site ne reste pas moins une plateforme de téléchargement illégal.

Plus de quinze jours plus tard, tout ne semble pas encore perdu pour les pirates du web. Des alternatives ayant l’ambition de prendre la succession de T411 fleurissent d’ores et déjà. En effet, des milliers d’internautes multipliaient les appels à l’aide pour trouver un nouveau refuge : un classique après chaque fermeture.

Tentative de résurrection

Selon l’Internaute, internet aurait vu l’arrivée d’un petit nouveau : t411.as. Mais attention : le site ne serait qu’une pâle copie du véritable T411. L’adresse semble peu recommandable. Un autre site serait par ailleurs en train d’être créé, présenté par ses créateurs sur Twitter comme un “T411 bis”. Il a pour nom “YggTorrent”. Ce dernier aurait réussi à fédérer une véritable petite communauté autour de son service. Si l’on en croit les chiffres indiqués sur ses profils sociaux, il compterait un peu plus de dix mille membres. Cependant il est aujourd’hui difficile de savoir qui est à l’origine de ces nouveaux sites et quelles sont les véritables intentions de leurs concepteurs.

Publié le mercredi 12 juillet 2017 à 11:33, modifications mercredi 12 juillet 2017 à 14:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires