Web

Site négationniste : Google revoit son algorithme

La chasse aux fausses informations est lancée. Google a assuré qu’il s’attachait à améliorer l’algorithme de son moteur de recherche pour écarter celles ne faisant pas autorité.

Google a été épinglé récemment car son algorithme favorise… un site négationniste. En effet, un site niant la réalité du génocide des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Et il apparaissait comme premier résultat sur le moteur de recherche à la question: “L’Holocauste a-t-il eu lieu?”

Google revoit son algorithme

Google a affirmé mardi 20 décembre 2016 qu’il œuvrait à améliorer les algorithmes de son moteur de recherche pour écarter les informations

ne faisant pas autorité.

Au coeur de la polémique, celles d’un site négationniste qui arrivait en tête des recherches portant sur l’Holocauste. Après le réseau social Facebook, accusé de propager à grande échelle de fausses informations, Google a dû faire son mea culpa suite à des révélations du Guardian. Comme le rapporte le site 7sur7, ce dernier lui a notamment reproché de faire la part belle au négationnisme. Et pour cause, Stormfront, un site web animé par un groupe de personnes niant la réalité du génocide des Juifs par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, apparaissait en tête des résultats à la question : “L’Holocauste a-t-il eu lieu ?”

Des ajustements récents

Les critiques sur les résultats de recherches concernant l’Holocauste ne sont pas un cas isolé pour Google. Le moteur de recherche a notamment déjà été pointé du doigt pour de fausses informations diffusées durant la campagne présidentielle américaine. Il ne devrait y avoir

aucune situation dans laquelle de fausses informations sont répandues.

avait déclaré le patron de Google, Sundar Pichai, lors d’une interview à la BBC le mois dernier. Et d’assurer que son groupe chercherait à améliorer les réponses aux milliards de recherches qu’il traite quotidiennement.

Publié le mercredi 21 décembre 2016 à 17:44, modifications mercredi 21 décembre 2016 à 15:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !