Web

Les géants d’internet se liguent pour protéger les animaux

Le but de cette coalition est de réduire drastiquement la part du traffic d’animaux effectuée sur internet, aujourd’hui très importante.

Les plus grandes entreprises d’internet comme Google, Facebook ou encore Microsoft se sont réunies pour former une coalition internationale afin d’empêcher le trafics de produits issus d’animaux en danger sur le web.

Un geste fort contre le trafic

Cette alliance inédite a été créée face à la montée d’internet comme moyen de vente de produits illicites issue de l’exploitation d’animaux protégés. En effet, les réseaux sociaux, mais également les plateformes d’e-commerce permettent aux trafiquants d’écouler des objets comme des sculptures en ivoire, ou des sacs en peaux rare. Certains proposent même à la vente des animaux vivants dont le trafic est pourtant formellement interdit.

On estime ainsi que dans un pays comme les Philippines seulement, connu pour sa nature sauvage et ses nombreuses espèces rares, 5000 reptiles ont été vendus sur Facebook entre juin et août 2016 seulement. Ce chiffre de l’ONG de défense des animaux TRAFFIC est hallucinant, d’autant qu’il ne concerne qu’une seule nation.

Cette coalition formée par Facebook, Instagram, Pinterest, Microsoft et bien entendu Google aura donc pour but de lutter contre ce phénomène inquiétant. L’objectif est ainsi de réduire de 80% ce trafic d’ici 2020. Un objectif ambitieux adopté grâce aux ONG WWF, IFAW et TRAFFIC. Mais la tâche ne sera pas simple, puisque l’on parle d’un marché qui rapporte 20 milliards de dollars par an à l’échelle internationale.

 

Publié le mercredi 14 mars 2018 à 17:57, modifications mercredi 14 mars 2018 à 15:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct