Web

Facebook va prendre des mesures afin de lutter contre les « fake news »

Le réseau social Facebook souhaite agir contre la propagation et le partage de fausses nouvelles et d’informations erronées. Souvent critiqué pour un temps de réactivité trop lent ou l’absence de censure face à des pages faisant l’apologie du terrorisme, le géant du net va passer à l’offensive contre les « fake news », qui ont tendance à polluer le réseau social et qui ont pu jouer un rôle néfaste durant la campagne électorale américaine.

Facebook vient donc d’annoncer son intention de lutter contre les« fake news ». Le réseau social va prendre des mesures radicales. Le géant du web va arrêter et interdire de faire de la publicité pour des pages renvoyant régulièrement vers de fausses informations. Un message a été posté sur le blog de l’entreprise afin d’officialiser cette décision majeure.

Si des pages partagent de façon répétée des articles considérés comme des fausses infos, ces pages ne seront plus autorisées à faire de la publicité sur Facebook. Les « fake news » font du mal à tout le monde […]. Elles rendent le monde moins bien informé et elles entament la confiance. Nous avons relevé des exemples de pages utilisant les pubs sur Facebook pour élargir leur audience et diffuser des informations de façon plus large.

Les « fake news » pointées du doigt dans le cadre de l’élection de Donald Trump

Les fausses informations sont devenues un sujet de débat avec l’élection de Donald Trump. Son arrivée fracassante à la Maison-Blanche a notamment pu être facilitée par de nombreuses publications erronées. Ces « fake news » ont été accusées d’avoir eu une influence non négligeable sur le vote des électeurs.  Une fois publiés, ces articles étaient massivement partagés sur les réseaux sociaux. La plupart de ces fausses informations ont ciblé la campagne d’Hillary Clinton.

Facebook, Google et Twitter ont multiplié ces derniers mois les annonces et les mesures illustrant leur lutte contre les « fake news ». Les pages jugées choquantes ou bien encore les contenus faisant l’apologie du terrorisme sont également dans le viseur des grands groupes américains.

Un heureux événement pour Mark Zuckerberg et Priscilla Chan

Le PDG et le co-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, vient par ailleurs d’annoncer la naissance d’August, sa seconde fille. Il a dévoilé cet heureux événement à travers une publication sur le réseau social.

L’enfance est une période magique et elle n’arrive qu’une seule fois. Alors ne la gâche pas à t’inquiéter trop pour l’avenir. Nous ferons tout ce que nous pourrons pour faire en sorte que le monde soit meilleur pour toi et les enfants de ta génération.

Mark Zuckerberg et sa femme Priscilla Chan ont déjà eu une fille, Maxima, en 2015.

Publié le mardi 29 août 2017 à 14:04, modifications mardi 29 août 2017 à 13:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !