Web

Facebook : Le réseau social lance Messenger Kids

Une nouvelle fois, Facebook a décidé d’innover et se lance un défi particulièrement difficile à relever. En effet, le réseau social a décidé de lancer une version de la messagerie instantanée pour les enfants.

Le réseau social américain ne reste jamais sur ses acquis. La version classique de Messenger, un système de messagerie instantanée créé par la société, compte un milliard d’utilisateurs. Cependant, l’application est parfois utilisée par des enfants. Aussi, pour palier à ce problème, Facebook a choisi de proposer une version de messagerie spécialement destinée aux petits.

Une nouvelle application pour les enfants

Messenger Kids a été lancé ce lundi aux Etats-Unis. Il s’agit d’une application de discussion vidéo et de messages afin qu’ils puissent discuter avec leurs parents et leurs amis. Mais attention, la liste de personne avec qui l’enfant peut rentrer en contatc doit impérativement être validée par un adulte.

De plus, Messenger Kids ne propose aucune publicité ni aucun achat intégré. L’objectif est de protéger les enfants au maximum, et de garantir leur sécurité. Ainsi, les responsables Facebook ont déclaré la chose suivante :

Nous voulons être sûrs que les usages de la technologie par nos enfants sont positifs, sûrs et adaptés à leur âge.

Actuellement, la première version de Messenger Kids est disponible uniquement sur les appareils Apple, et seulement aux Etats-Unis. Mais d’ici quelques semaines, elle sera également disponible dans les boutiques en ligne Amazon et Google.

Comment fonctionne Messenger Kids ?

Lorsque l’application a été téléchargée par les parents, ces derniers créent un compte pour leur enfant, via leur compte Facebook. Ils peuvent alors autoriser certains contacts à intégrer la liste de leur enfant. Les plus petits vont donc découvrir Facebook dès leur plus jeune âge. Ce qui permet au réseau social de les fidéliser très rapidement…

L’idée semble prometteuse, mais bien entendu, elle fait polémique. Les autorités ainsi que les associations surveillent de près cette nouvelle application. Car ils craignent que ce type d’application rende les plus jeunes vulnérables aux pirates informatiques ou encore aux criminels.

Pour l’instant, l’application est testée… Dans l’attente de voir ce que ça va donner. Et vous, pensez-vous que ce soit une bonne idée ? Le débat est ouvert !

Publié le mardi 5 décembre 2017 à 11:44, modifications mardi 5 décembre 2017 à 12:10

Vous aimerez aussi

-->

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Vers le top