Web

Facebook séduit de moins en moins les jeunes aux Etats-Unis

Facebook est de moins en moins plébiscité par les jeunes.

Facebook a de plus en plus de mal à attirer des jeunes de moins de 25 ans aux Etats-Unis. A l’inverse, les applications Snapchat et Instagram continuent de gagner du terrain sur cette tranche d’âge.

eMarketer a publié un communiqué sur l’utilisation des réseaux sociaux aux Etats-Unis le lundi 12 février. Le cabinet américain a mis en avant le fait que les jeunes de moins de 25 ans ont tendance à délaisser Facebook. Ce phénomène n’est d’ailleurs pas près de s’arrêter selon les analyses du cabinet. En effet, une hausse importante du nombre total d’utilisateurs est plutôt à prévoir sur les applications Instagram et Snapchat.

Facebook est délaissé au profit d’autres réseaux sociaux

Dans un communiqué publié lundi, le cabinet eMarketer a déclaré :

C’est la première fois qu’eMarketer prévoit une baisse de l’utilisation [de Facebook, ndlr] chez les 18-24 ans

En 2018, moins de la moitié des internautes américains âgés entre 11 et 17 ans utilisent Facebook selon eMarketer. Le cabinet avait déjà prévu en août dernier une baisse de 3,7% des utilisateurs de cette tranche d’âge pour 2017.

Cette année, ce sont 2 millions d’utilisateurs âgés de moins de 25 ans que Facebook devrait perdre, d’après les récentes estimations d’eMarketer. En revanche, Snapchat devrait gagner 1,9 million d’utilisateurs supplémentaires âgés de moins de 25 ans. 1,6 million de nouveaux utilisateurs de la même tranche d’âge sont par ailleurs annoncés sur l’application Instagram, qui appartient à Facebook, en 2018.

Si le gain d’utilisateurs de moins de 25 ans est moins important que celui de Snapchat, Instagram reste davantage plébiscitée aux Etats-Unis. Le nombre total d’utilisateurs devrait en effet augmenter de 13,1% cette année pour atteindre les 104,7 millions. Snapchat devrait connaître une hausse de 9,3% du nombre total d’utilisateurs, qui pourrait s’élever à 86,5 millions. S’il a du mal à convaincre les jeunes, Facebook attire cependant des utilisateurs plus âgés. Le nombre total d’utilisateurs devrait donc stagner à 169,5 millions en 2018.

Le succès de Snapchat va-t-il perdurer ?

A propos de l’attrait que pourraient avoir les utilisateurs plus âgés pour Snapchat, Debra Aho Williamson, analyste chez eMarketer, a déclaré :

Snapchat pourrait peut-être attirer des groupes plus âgés dans la mesure où il redessine sa plateforme pour simplifier son utilisation

L’application a connu la semaine passée un renouvellement complet. Désormais, les contenus partagés par les amis sont séparés des contenus institutionnels. Les nouvelles fonctionnalités risquent cependant de ne pas convaincre les jeunes sur la durée. Debra Aho Williamson a en effet ajouté :

La question est de savoir si les plus jeunes continueront de trouver Snapchat cool si leurs parents et leurs grand-parents sont aussi sur le réseau. […] C’est précisément la situation délicate à laquelle Facebook est confrontée

De plus, les nouveautés apparues sur Snapchat n’ont pas séduit l’ensemble des utilisateurs. Une pétition a d’ailleurs été signée par près de 580 000 d’entre eux pour que l’ancienne version soit remise en ligne. Les utilisateurs mécontents estiment que les nouvelles fonctionnalités ne facilitent pas du tout l’usage de l’application. Debra Aho Williamson a néanmoins tenu à relativiser quant à la potentielle lassitude vis-à-vis de Snapchat. L’analyste a affirmé à l’AFP :

On regarde de près les réactions des usagers à la nouvelle version de Snapchat mais, à l’heure actuelle, on ne perçoit pas d’impact (négatif) sur le taux d’utilisation par les plus jeunes

A long terme, Facebook pourrait donc continuer de perdre du terrain face à cette application concurrente. Récemment, un cadre ayant contribué au réseau social de Mark Zuckerberg a avoué qu’il interdisait à ses enfants de s’inscrire sur cette “merde”. Ces propos ne devraient pas aider Facebook à regagner du terrain auprès des jeunes.

Publié le jeudi 15 février 2018 à 9:31, modifications jeudi 15 février 2018 à 9:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !