Web

Face aux réseaux sociaux Yahoo Messenger tire sa révérence

face-aux-reseaux-sociaux-yahoo-messenger-tire-sa-reverence

La messagerie instantanée de Yahoo, nommée Yahoo Messenger, sera définitivement clôturée le 17 juillet prochain.

L’une des dernières messageries historiques encore en service

Après Windows Live Messenger, c’est au tour de Yahoo Messenger de quitter internet. Lancée il y a vingt ans, en 1998, le service alors nommé Yahoo Pager, rebaptisé Yahoo Messenger en 1999, offrait des options telles que le partage de fichiers, système qui faisait ses débuts sur ce type de plateforme, et des conversations de groupes via Windows live Messenger, la messagerie phare de Microsoft, ouverte un an plus tard et fermée en 2012.

Une baisse vertigineuse de fréquentation dûe aux réseaux sociaux

Le déclin de ces messageries est dû au développement des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Messenger et WhatsApp, des plateformes concurrentes beaucoup plus actuelles et populaires qui ont fait leur apparition dès 2007, comprenant les mêmes services que ces pionnières du chat de groupe que furent Yahoo Messenger, Windows Live Messenger et AIM, le programme d’AOL qui rassemblait plus de 52% du marché en 2006 et qui a fermé en décembre 2017.

Un mal pour un bien ?

L’application dont la dernière version téléchargeable sur Android et iOS date de 2015, après l’annulation de sa version PC et d’une mise à jour prévue pour 2016, figure au 160e rang de la catégorie « Réseaux sociaux » de l’App Store et à la 117e place sur Google Play, selon le classement communiqué par App Annie. Mais en matière de messagerie, Yahoo n’a pas dit son dernier mot pour autant. Sa plateforme de chat Squirrel, qui remplace actuellement Windows Live Messenger pour ses utilisateurs et qui pour le moment n’est accessible que sur invitation, pourrait bien évoluer en prenant le relais et en se développant indépendamment pour proposer une interface et des options plus actuelles, correspondant aux attentes des internautes. Ce serait d’ailleurs l’un des projets en cours de Yahoo.

En ce qui concerne les informations personnelles conservées sur la plateforme, pas d’inquiétude, les irréductibles inscrits à Yahoo Messenger pourront récupérer leurs données jusqu’à six mois après la fermeture du service, qui aura lieu cet été.

Publié le lundi 11 juin 2018 à 19:24, modifications lundi 11 juin 2018 à 17:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !