Web

Les drôles de privilèges de Mark Zuckerberg sur Messenger

Sur Messenger, le patron de Facebook semble avoir quelques droits que les autres n’ont pas.

C’est une information un peu problématique au milieu de toutes les polémiques. Sur Messenger, Mark Zuckerberg, pourrait effacer des messages dans les boîtes de réception des autres sans avertissement.

Une information révélée par des cadres

C’est le site Techcrunch qui révèle cette information en s’appuyant sur les témoignages de plusieurs employés de Facebook. Ceux-ci auraient vu des messages envoyés par Mark Zuckerberg disparaître de leur boîte de réception. Le tout, sans aucune notification ni avertissement. Et à priori, le patron de Facebook ne serait pas le seul à bénéficier de ce privilège.

En soit, on peut comprendre que le patron ait quelques avantages. C’est déjà le cas de son profil qui ne compte pas de bouton pour devenir ami par exemple. Mais, cette affaire est un peu plus problématique. Puisqu’il s’agit tout simplement d’une entrée dans la messagerie privée des utilisateurs. S’ils le font avec leurs propres employés, difficile de croire que cela s’arrête là. Le réseau s’est justifié dans un communiqué, mais, sans convaincre.

Après le piratage des messageries de Sony Pictures en 2014, nous avons apporté un certain nombre de modifications pour protéger les communications de nos cadres. Cela inclut la limitation de la période de rétention des messages de Mark dans Messenger. Nous l’avons fait en pleine conformité avec nos obligations légales de conservation des messages.

Face à la polémique Mark Zuckeberg aurait finalement perdu ce “super-pouvoir”. Et le réseau réfléchit à lancer une fonction “unsend” pour tous les utilisateurs. Affaire à suivre.

Publié le dimanche 8 avril 2018 à 15:09, modifications dimanche 8 avril 2018 à 13:12

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !