Web

Pour devenir célèbre sur Instagram, elle s’endette de 8.000 € !

Lissette Calveiro était prête à tout pour devenir une star d’Instagram. Y compris se ruiner…

C’est sans doute la meilleure illustration possible des dérives des réseaux sociaux. Lissette Calveiro, une jeune Américaine s’est endettée de 8.000 € en un an pour devenir célèbre sur Instagram. Aujourd’hui, elle regrette.

Le shopping en fonction des likes

Aujourd’hui, la jeune femme comprend du haut de ses 25.000 abonnés sur Instagram, que le jeu n’en valait sans doute pas la chandelle. Mais, le chemin fut long… et cher pour  Lissette Calveiro. Sa descente aux enfers commence en 2013 alors qu’elle déménage de Miami à New York pour un stage. A force de regarder les stars sur les réseaux sociaux, elle se dit qu’elle aimerait bien faire pareil.

View this post on Instagram

Me and 81,000 of my closest friends. #HalaMadrid

A post shared by Lissette Calveiro (@lissettecalv) on

Je faisais mon shopping en fonction du nombre de likes que j’allais obtenir

explique-t-elle dans une interview au New York Post.

Elle décrit alors son expérience comme le “rêve de Sex and the City”. Mais, sous les paillettes, les premières difficultés. Son stage ne paie que pour les transports dans la ville. Elle a des difficultés pour payer son loyer ou ses repas, mais continue de dépenser jusqu’à 150 € par mois en moyenne dans des vêtements.

Je ne pouvais pas être vue deux fois dans les mêmes vêtements.

Pour certains sacs de designer, elle n’hésite pas à payer jusqu’à 800 € ! Au total, ce sont près de 8.000 € de dettes qui s’accumulent.

Si on regarde, beaucoup de voyages que je faisais, étaient juste pour Instagram

explique la jeune femme.

La réalisation et le changement de vie

Le retour sur Terre a été compliqué pour la jeune star d’Instagram. Elle doit tirer un trait sur les Bahamas, Las Vegas ou encore Los Angeles quand elle réalise le montant de sa dette. “Alors je me suis finalement rendu compte que toute cette vie d’influenceuse était un mensonge” admet Lissette. Elle réalise qu’elle vivait bien au-delà de ses moyens.

Aujourd’hui, elle vit en colocation, un ami l’aide en tant que coach financier pour limiter ses dépenses. Elle a réussi à payer sa dette et montre surtout des cadeaux sur son compte Instagram. Pour les vêtements… elle loue ! Surtout, elle s’inquiète de l’impact que la plateforme peut avoir sur d’autres jeunes femmes.

Personne ne parle d’argent sur Instagram. Cela m’inquiète de voir autant de filles se préoccuper seulement de leur image

souligne-t-elle.

Publié le vendredi 9 mars 2018 à 12:54, modifications vendredi 9 mars 2018 à 12:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !