Web

Le co-fondateur de WhatsApp, racheté par Facebook, appelle a supprimer le réseau social

Brian Canton, dont l’entreprise WhatsApp a pourtant été rachetée par Facebook pour 19 milliards de dollars, appelle désormais à se désinscrire du réseau.

Alors que le scandale entourant la protection des données utilisateurs sur Facebook bat encore son plein, le co-fondateur de la célèbre application de messagerie WhatsApp, Brian Acton, appelle à se désinscrire du réseau social.

Facebook dans la tourmente

C’est sur Twitter que Brian Acton a publié ce tweet laconique et assassin visant Facebook. Celui-ci a d’ailleurs généré un impact non-négligeable puisque le cofondateur de WhatsApp possède plus de 21 000 followers. Et il n’est pas le premier à appeler à des actions similaires.

Pourtant, l’histoire de Brian Canton est liée à celle de Facebook. En effet, le géant d’internet avait acquis sa société WhatsApp en 2014 pour la somme record de 19 milliards de dollars en 2014. Canton avait ensuite quitté la société pour se consacrer à une fondation.

Brian Canton avait également postulé à Facebook en 2009, mais sa candidature avait été refusée. Il s’était d’ailleurs exprimé à ce sujet sur Twitter à l’époque.

Le scandale Facebook a éclaté lorsque les malversations de l’entreprise Cambridge Analytica ont été révélées. En effet, celle-ci a exploité les données personnelles de plus de 50 millions d’utilisateurs des réseaux sociaux, sans permission.

Cette révélation a provoqué une chute de l’action Facebook, qui est au cœur des critiques à propos de la protection des données. D’autant que d’autres documents compromettant, comme le mémo d’un cadre dirigeant affirmant que la sécurité des données est un problème secondaire par rapport à la croissance de l’entreprise, refont également surface et mettent Facebook dans l’embarras.

Publié le dimanche 1 avril 2018 à 17:11, modifications lundi 2 avril 2018 à 10:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !