Web

Australie : Quand Instagram s’invite dans un procès à cause d’une femme membre du jury

En Australie, les publications quotidiennes sur Instagram d’une jeune femme, jurée lors d’un procès, a provoqué de nombreux remous lors d’une affaire judiciaire.

Certaines personnes mises en examen ou qui sont jugées lors d’un procès bénéficient à de rares occasions de failles étonnantes dans leur dossier judiciaire où au cours du procès et obtiennent alors une libération conditionnelle. Mais ce cas surprenant, en Australie, est un signe des temps modernes de la dérive des nouvelles technologies et de l’intrusion pernicieuse des réseaux sociaux dans nos vies de tous les jours.

Cette affaire risque de marquer la justice australienne et de faire jurisprudence.

Une jeune femme qui assistait en tant que jurée à un procès pour meurtre a publié des photos sur Instagram, chaque jour, en évoquant le procès. Le verdict pouvait être annulé.

Tirée au sort pour devenir jurée le temps d’un procès, la jeune femme a prêté serment et a l’obligation de ne parler à personne du déroulé du procès et des délibérations qui précèdent le verdict.

La jeune femme compte 2 000 abonnés à son compte Instagram.

Elle a assisté chaque jour au procès de Gable Tostee, un homme accusé du meurtre d’une jeune femme rencontrée sur l’application Tinder. Cette femme a été retrouvée morte, en 2014, au pied du balcon de son appartement.

La jurée a publié des messages sur Instagram. Elle y évoque ses peurs, ses angoisses, ses doutes et son ressenti pendant plusieurs jours.

Les messages pourraient sembler anodins mais les avocats de la défense ont dénoncé un vice de procédure. Le procès et les délibérations ont pu se poursuivre mais les magistrats ont vu d’un très mauvais œil cette utilisation des réseaux sociaux par l’un des jurés.

Gable Tostee a finalement été acquitté des charges qui pesaient contre lui. On imagine le désarroi de la famille de la victime qui n’a pas obtenu de réponses sur la mort et la disparition tragique de la jeune femme.

La jurée a décidé de privatiser son compte Instagram depuis. Ses photos ne sont accessibles qu’à ses abonnés.

Publié le lundi 24 octobre 2016 à 16:06, modifications lundi 24 octobre 2016 à 15:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !