Web

Victime de son succès, le moteur de recherche Qwant subit une panne massive

Qwant, le moteur de recherche français, a bénéficié de l’émoi suscité par l’affaire Cambridge Analytica. Ses infrastructures n’ont pourtant pas été en mesure de gérer un trop grand nombre de requêtes pendant six heures.

Mercredi 28 mars, Qwant, le moteur de recherche français a subi la plus grande panne de son histoire. Le site Internet est resté inutilisable pendant six heures.

Le nombre d’utilisateurs multiplié par 2,5

Nous avons commencé par constater ce matin quelques problèmes concernant les résultats de recherche, avant de voir le site principal tomber. Dès lors, il a fallu envisager de remplacer certains serveurs physiquement.

A expliqué Eric Leandri, le PDG de Qwant, sur BFM Business.

Or, le contexte des derniers jours a joué en faveur du moteur de recherche tricolore. En effet, le scandale Cambridge Analytica, dans lequel Facebook est accusé d’avoir laissé illégalement exploiter les données de millions de clients à des fins politiques, a poussé une partie des internautes à se tourner vers des sites plus respectueux de leurs données personnelles.

Ainsi, Qwant met en exergue qu’il utilise aucune donnée de ses utilisateurs. Un positionnement qui lui a permis d’avoir une recrudescence du nombre de ses clients.

Ces derniers jours, nos robots d’indexation sont allés bien au-delà de leurs capacités initiales. Ils indexent un milliard et demi de pages par jour, contre environ 200.000 auparavant.

A indiqué Eric Leandri, qui a ajouté que « la croissance du nombre d’utilisateurs a, elle, été multipliée par 2,5 ».

En effet, Qwant totalisait 58 millions d’utilisateurs en janvier. Or, la société basée à Nice en revendique 73 millions à ce jour. Elle espère dépasser les 100 millions dès le mois prochain. Elle a traité autant de requête que Google en deux jours l’an dernier et en traite cinq fois plus aujourd’hui.

Les utilisateurs soutiennent Qwant

Lancé en 2013, par Jean Manuel-Rozan, financier, et Éric Léandri, spécialiste en sécurité informatique, Qwant se définit comme un expert dans la protection des données personnelles. Le service assure aux internautes que leurs informations personnelles ne sont pas collectées lorsqu’ils effectuent des recherches. En effet, lorsqu’un internaute fait une recherche sur l’application, la requête reste anonyme. Elle n’est pas personnalisée, n’entraîne pas de recommandation ni de publicité ciblée. Soit, un modèle à l’extrême opposé de celui défendu par Google qui a justement bâti sa fortune sur l’exploitation des informations personnelles.

Ainsi, alors que la panne du moteur de recherche a pu irriter un petit nombre d’utilisateurs, nombre d’entre eux sont aussitôt mobilisés pour soutenir la firme niçoise. Un hashtag #ShowYourLoveToQwant a rapidement pris de l’ampleur sur Twitter. Les internautes ont affiché leur compréhension et leur soutien aux ingénieurs et techniciens qui œuvraient pour rétablir le service.

Finalement, le moteur de recherche a repris une activité normale en début de soirée, après une interruption de plus de six heures.

Publié le vendredi 30 mars 2018 à 0:33, modifications vendredi 30 mars 2018 à 0:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !