Insolite

Primaire à Droite : Quand on paye son vote d’une drôle de façon

Chaque élection réserve de drôles de surprises et celles de dimanche, dans le cadre de la primaire à droite, n’a pas dérogé à la règle. Plusieurs personnes ont cassé leur tirelire et payé leur droit de vote en petite monnaie.

Les votants à la primaire de la droite, dimanche 20 novembre, ont dû, pour pouvoir s’exprimer, signer une charte d’adhésion “aux valeurs de la droite et du centre” et s’acquitter d’une participation de deux euros. Si beaucoup ont utilisé une seule pièce de deux euros, plusieurs plaisantins ont préféré une forme de paiement plus déconcertante.

Ainsi, selon le site sudouest.fr, une femme de 36 ans, est allée voter au bureau d’Hossegor, sur la Côte sud des Landes, avec une petite boîte contenant 100 pièces de deux centimes. Celle-ci a expliqué que son vote (blanc) et ce mode de paiement étaient avant tout un message envers les hommes politiques.

De même, à Pertuis, dans le Vaucluse, un électeur a payé sa contribution de deux euros avec 200 pièces d’un centime et a exigé un reçu.

Un autre électeur, à Cannes, a également déposé 200 pièces d’un centime pour s’acquitter des deux euros de participation afin de pouvoir glisser son bulletin dans l’urne, rapporte Nice Matin.

Dans la région de Besançon, à Pirey, dans le Doubs, une électrice a été raillée parce qu’elle souhaitait régler les deux euros avec sa petite monnaie et, à Tours, une personne a payé en pièces de cinq centimes, relate La Nouvelle République.

Si toutes ces participations ont été acceptées, à Carpentras, un chèque de deux euros pour pouvoir voter a été refusé.

Publié le mardi 22 novembre 2016 à 9:39, modifications mardi 22 novembre 2016 à 10:48

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !