Insolite

Un père déscolarise son fils à la dérive pour l’emmener au bout du monde

Bien des parents se retrouvent confrontés aux agissements incontrôlables et impétueux de leurs adolescents. Ainsi, pour mettre fin à la descente aux enfers de son fils, un papa aux portes du désespoir a décidé de déscolariser son ado de 17 ans pour l’embarquer dans un formidable voyage initiatique au bout du monde. Une expérience émouvante et fructueuse !

L’histoire commence souvent de la même façon : un divorce parental, puis s’en suit une longue période de dérive pour l’adolescent qui, au fil du temps, devient de plus en plus incontrôlable. Ce schéma tristement typique, c’est ce à quoi a été confronté Renaud, un père qui n’a pu que constater l’errance vécue par son fils, Tom, dès l’âge de 15 ans.

En échec scolaire et développant un comportement de plus en plus violent ainsi qu’une forte addiction au cannabis, Tom devient rapidement la première inquiétude de sa mère qui, ne sachant pas quoi faire, fait appel à Renaud, qui décide de revenir afin d’aider son fils en détresse.

Utilisant tous les recours institutionnels possibles, les deux parents sont rapidement obligés de se rendre à l’évidence : rien ne fonctionne et Tom continue de sombrer chaque jour un peu plus. C’est alors que Renaud décide de mettre en place son « idée de la dernière chance » : déscolariser son fils – sur le point de passer le BAC – pour l’emmener en voyage.

Le projet ? Parcourir les grands espaces naturels du Kirghizistan à cheval et ce, pendant trois mois. Un défi de taille, d’autant que ni père ni fils n’étaient jusqu’alors montés sur un cheval, bien que Renaud ait pu dans le passé voyager en Mongolie ainsi qu’en Sibérie. Une idée folle sur laquelle le papa de Tom revient dans une interview accordée à Mr. Mondialisation :

Au départ j’ai caressé l’idée de partir en voiture, mais très vite je me suis rendu compte que cela deviendra vite problématique. J’aurais encore été celui qui maîtrise les choses. Je devais donc trouver un moyen de locomotion où nous serions tous les deux sur un plan d’égalité, où Tom pourrait avoir l’occasion d’apprendre et de dépasser son père.

Bien que difficile à convaincre au premier abord, Tom s’est finalement laissé embarqué dans l’aventure. Une décision aussi louable que courageuse de la part de l’enfant, dont les journées jusqu’alors consistaient à fumer de la marijuana et à sortir avec ses amis.

Non dépourvu de toute culpabilité quant à son rôle passé de père, Renaud a mis toutes les chances de son côté afin de rétablir la communication avec son fils, notamment en faisant appel à un conseiller éducatif.

Très vite, les bienfaits de ce voyage hors du commun ont commencé à porter ses fruits, les deux hommes réussissant peu à peu à retrouver le chemin de la communication et de la confiance mutuelle :

Au-delà des crises liées aux circonstances, il a fallu aussi désamorcer la colère latente que Tom nourrissait à mon égard depuis de nombreuses années. J’ai dû m’efforcer de ne pas répondre à ses provocations agressives et reconnaître sa souffrance causée par trop d’incompréhension et de non-dits.

Portant petit à petit un regard nouveau sur le monde et les choses l’entourant, Tom a commencé à prendre conscience de son rôle réel dans ce monde, pour le plus grand bonheur de Renaud :

Ces expériences procurent un bagage irremplaçable pour la vie. L’épreuve du rite renforce l’identité, l’ancrage et redonne un sentiment de fierté face à la société. Autant de cadeaux qui viennent enrichir l’estime de soi et donne un sens profond à la vie.

Aujourd’hui plus apaisés que jamais, Tom et Renaud ont su trouver le chemin de la réconciliation de la plus belle des manières. Inspiré par leur aventure en tandem, Renaud s’est d’ailleurs affairé à retranscrire ce voyage dans un livre intitulé Dans les pas du fils publié aux éditions Kero. Un ouvrage exceptionnel dont la mission première revendiquée par le papa est la suivante : aider les parents confrontés à un adolescent en pleine crise.

Une magnifique histoire dont bien des parents s’inspireront sans doute à l’avenir !

Publié le lundi 27 juin 2016 à 14:43, modifications lundi 27 juin 2016 à 15:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !