Insolite

Paris : Ouverture d’une maison close grâce à des poupées sexuelles

Les maisons closes sont interdites en France depuis 1946. Mais depuis peu, une société a réussi de trouver le moyen de les ré-ouvrir grâce aux poupées sexuelles !

C’est un véritable phénomène de modes au Japon, dorénavant, la mode des poupées sexuelles s’abat dans notre capitale! En effet, depuis 1946, les maisons closes sont interdites en France jusqu’à l’ingéniosité de cette société pour contourner le droit français.

Des poupées sexuelles réalistes

Située dans le 14 ème arrondissement de Paris, cette maison close vous propose des rendez-vous d’une heure minimum au tarif de 89 euros. L’entreprise Xdolls, créée par Joachim Lousquy, 28 ans, est une première en France. A noter que ce type de service existent déjà à Barcelone, Vienne et Dortmund en Allemagne.

Le fondateur de la société Xdolls, Joachim Lousquy, est plutôt satisfait du flou juridique français. “Nous avons deux cabinets d’avocats qui nous suivent. Le cadre légal, c’est que nous louons des jouets, un morceau de métal avec du silicone.” Il propose également  une VR Expérience Porn inédite à découvrir sur place. « Le matériel sera mis à votre disposition avec la réservation d’une sexdoll Xdolls . Enfilez notre casque de réalité virtuelle dernier cri et choisissez parmi une large sélection de films à votre disposition.”

Plusieurs modèles de poupées

Lily, Sofia ou Kim. Voici le nom de ces délicieuses poupées. Le site vous propose également de vous amuser en couple ou bien de louer une des poupées directement chez vous. Sur le site, on peut voir un descriptif de leurs mensurations et des photos plus que suggestives.

Elles sont là pour réaliser tous les fantasmes

et décrites comme “un sextoy de dernière génération […] reproductions très réalistes de vos partenaires favorites”.

Une vraie culture de la poupée au Japon

Elles sont créées par la société japonaise Orient Industry, elles sont surnommées «dutch wives» (épouses hollandaises) au Japon. D’ailleurs, certains usagers des poupées expliquent:

Après que ma femme a accouché, nous avons cessé de faire l’amour et j’ai ressenti une profonde solitude

dit à l’AFP ce kinésithérapeute de 45 ans.

On se demande les conséquences psychologiques que cela peut engendrer dans la vie personnelle de ces utilisateurs ?

Publié le mardi 6 février 2018 à 18:13, modifications mardi 6 février 2018 à 16:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire