Insolite

#PantyChallenge : le défi malsain qui affole la toile

Le « panty challenge » est un défi ridicule qui envahit les réseaux sociaux et les médias. Plus que douteux, le hashtag est en train de tourner au bad buzz.

Chaque semaine voit naître un nouveau challenge ou une nouvelle tendance sur les réseaux sociaux. Mais il en est un qui est loin de faire l’unanimité, puisqu’il donne une vision du corps biaisée et nauséabonde aux jeunes filles.

Tout à débuté par une vidéo postée par Britanny Hunter sur son compte Facebook dans laquelle elle se targuait de ne jamais avoir de pertes vaginales ou qu’en tout cas elles ne se voyaient pas, preuve à l’appui : sa culotte portée plusieurs heures et restée intacte. Elle y expliquait notamment que la culotte des filles devait rester propre à la fin de la journée, suggérant ainsi que les sécrétions vaginales ne sont pas hygiéniques.

https://www.facebook.com/brittany.hunter.5249/videos/291255044551889/

Le but du challenge était donc simple : toutes les femmes étaient invitées à prendre en photo leurs culottes pour montrer qu’elles étaient totalement propre, immaculées de toutes pertes blanches.

Si quelques internautes se sont prêtées au challenge, le défi est rapidement devenu un vrai flop. À l’inverse, le hashtag est a été repris pour dénoncer la bêtise du post.

Mesdames, si votre vagin ne produit pas de petites bouteilles d’alcool à chaque fois que vous retirez vos culottes je vous suggère de voir un docteur dès que possible #pantychallenge.

Si tes culottes sont sèches toute la journée, va s’il-te-plaît chez ton gynécologue car quelque chose ne va pas et les pertes sont normales.

Est-ce qu’on pourrait avoir 5 minutes où l’on ne met pas la honte aux corps parfaitement normaux et en bonne santé des femmes, ça serait génial.

Bref, un challenge tellement ridicule qu’on peut se demander s’il ne s’agit pas d’un canular pour créer le buzz. En effet, la page Facebook de Britanny Hunter est un amoncellement de blagues graveleuses, aux côtés de photos de mauvais goût.

Comme beaucoup de défis lancés sur les réseaux sociaux, ce challenge peut devenir dangereux. Si les jeunes filles et femmes croient qu’avoir des pertes blanches est sale ou honteux, cela peut devenir un danger. En effet, certaines ignorent sans doute qu’il s’agit d’un phénomène tout à fait naturel présent chez toutes les femmes.

Il est donc important d’expliquer aux jeunes femmes qu’il est dangereux d’utiliser des produits pour assécher le vagin pour chercher à limiter ces sécrétions.

 

Publié le vendredi 8 juillet 2016 à 11:43, modifications vendredi 8 juillet 2016 à 11:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !