Insolite

Metz : Après une nuit en garde à vue, il note l’hôtel de police sur Internet

Etre en garde à vue ne signifie pas toujours passer une mauvaise nuit. A Metz, la qualité del ‘hôtel de police semble être au rendez-vous.

Si vous cherchez l’hôtel de police de Metz sur Google, vous aurez le droit à une petite surprise. Le commentaire laissé par un internaute après une garde à vue y est particulièrement élogieux.

“Hâte d’y retourner”

En général, quand on cherche un lieu d’une ville sur Internet, c’est pour l’adresse ou les recommandations. Par exemple, pour découvrir les immanquables d’une ville, les attractions à faire ou pas… Grâce à la magie du web et des commentaires qui se croisent, on peut en général faire un tri plutôt efficace. Mais, à Metz, on trouve un site très particulier : l’hôtel de police. Sur sa page Google, un commentaire élogieux laissé par un visiteur, passé par là en garde à vue. Si on ignore les raisons qui l’ont amené à fréquenter les lieux, on ne peut qu’admirer sa prose.

Personnel accueillant et chaleureux, les chambres individuelles et collectives sont très confortables, j’ai passé une nuit d’enfer. Rien à redire sur la propreté, on pourrait y manger par terre. Côté repas, c’était excellent, les lasagnes en plastique, je n’en avais jamais goûté d’aussi bonnes.  J’ai également apprécié le voyage en navette à l’aller, chouette véhicule et chauffeur fort sympathique avec beaucoup de conversation. Bref, je recommande fortement cet établissement, j’ai hâte d’y retourner.

Commentaire élogieux sur l’hôtel de police de metz

Les policiers contactés par nos collègues du Parisien, apprécient l’hommage. Mais en profitent pour lui préciser qu’il ne faut pas abuser des bonnes choses.

 La bonne appréciation que l’on a des choses découlant souvent de leur rareté, nous lui conseillons de ne pas renouveler l’expérience.

Un “invité” beau joueur pour les policiers messins qui n’est pas sans rappeler un autre cas il y a quelques jours. A Ales, un dealer avait remercié les policiers pour la qualité de l’interpellation. Deux véritables gentlemen.

Publié le mardi 3 avril 2018 à 13:39, modifications mardi 3 avril 2018 à 12:19

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !