Insolite

McDonald’s : Excédés de payer le fromage qu’ils ne veulent pas, deux clients assignent la chaîne de restauration rapide en justice

McDonald's

Deux clients McDonald’s ont décidé d’assigner la chaîne de restauration rapide en justice. Ils souhaitent manger un “Quarter Pounder” sans fromage sans devoir payer le prix plein.

Excédés de payer du fromage qu’ils ne veulent pas

Deux clients McDonald’s ont décidé de poursuivre le géant de la restauration rapide en justice en Floride, aux États-Unis. Ils sont excédés de payer le fromage qu’ils ne veulent pas dans leurs hamburgers.

En effet, comme les hamburgers et les cheeseburgers ont des prix différents sur le menu McDonald’s, Cynthia Kissner et Leonard Werner estiment qu’ils n’ont pas à payer le fromage dans leur Quarter Pounder sans fromage.

Selon la plainte déposée le 8 mai 2018 à Fort Lauderdale, McDonald’s proposait pourtant quatre options différentes de ce hamburger, dont deux sans fromage. Elles coûtaient entre 30 et 90 cents de moins que le Quarter Pounder original. Toutefois, à un moment donné, le restaurant a cessé de proposer ces produits.

Actuellement, McDonald’s ne propose plus que le Quarter Pounder avec fromage et le Double Quarter Pounder with Cheese. Ainsi, depuis ce changement, les clients sont forcés de payer les deux tranches de fromage qu’ils ne veulent pas commander ou recevoir.

Sur son site Web, McDonald’s dresse la liste des ingrédients du Quarter Pounder with Cheese. Celui-ci comprend un steak de bœuf, un pain aux graines de sésame, du fromage américain pasteurisé, du ketchup, des cornichons et des oignons. Il répertorie également les ingrédients du Quarter Pounder sans fromage. Bien qu’il ne comporte pas de fromage, le prix est le même.

Recours collectif

Un porte-parole de McDonald’s a déclaré à USA Today :

Je ne crois pas que cette réclamation ait un fondement juridique. Le burger Quarter Pounder vient avec du fromage. Nous essayons de répondre aux demandes de nos clients en leur permettant de personnaliser leurs commandes.

Les avocats tentent désormais obtenir le statut de recours collectif. Ils estiment que 25 millions de personnes devraient avoir droit à une indemnisation. Selon 7 sur 7, les clients ont entamé une action en justice et espèrent percevoir cinq millions de dollars.

Publié le lundi 4 juin 2018 à 16:42, modifications lundi 4 juin 2018 à 16:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !